Accueil / Maison connectée / Jardin connecté / Quatre questions pour bien choisir sa centrale météo connectée

Quatre questions pour bien choisir sa centrale météo connectée

centrale météo connectée

On aime tous se plaindre de la météo. Parler du temps, qu’il soit mauvais ou beau fait partie des premières discussions que l’on mène avec un inconnu. Une tendance tellement forte, qu’en Australie, une ligne téléphonique a été créée pour se plaindre de la météo et de ses effets. C’est donc sans surprise que nous voulions pouvoir la contrôler. Ou au moins en avoir l’impression. L’idéal pour ça est donc de pouvoir l’anticiper. Même si les Français ont globalement confiance en Météo-France, la capacité à savoir ce qui nous attend à un niveau ultra-local ou sans dépendre de personne a un attrait indéniable. C’est pour cela qu’une centrale météo connectée a autant d’attrait. Mais comment la choisir ? Quels sont les critères à prendre en compte dans ce choix ? Pour vous aider, nous avons identifié quatre questions auxquelles il vous faut répondre pour bien faire votre choix.  

Où allez-vous installer votre centrale météo connectée ?

Avez-vous un jardin ou un balcon au 20e étage d’un immeuble ? Selon votre maison et l’emplacement de votre centrale météo connectée, le modèle à choisir ne sera bien sûr pas le même. Pour une question d’intérêt bien sûr mais aussi de fiabilité des résultats. On ne peut pas installer une centrale météo connectée n’importe où si l’on souhaite avoir des résultats de qualité. 

L’Organisation Mondiale de la Météorologie (OMM) a émis une liste de conventions pour bien placer sa station. Bien sûr, vous n’avez aucune obligation de les respecter si vous voulez rester dans votre coin. Mais si vous souhaitez intégrer un réseau de mesures météo, il vous faudra alors les suivre à la lettre. Parmi celles-ci on trouve : un terrain plat recouvert d’herbe, se trouver à plus de 100 mètres de sources de chaleur artificielles ou d’étendues d’eau. Vous pouvez trouver la liste complète ici.

Dans tous les cas, quelques critères doivent être respectés si vous souhaitez que vos résultats soient fiables. Il faut mieux placer votre centrale météo connectée à l’ombre entre 1.50m et 2m ou dans un abri placé en plein soleil. Le pluviomètre doit être lui horizontal et éloigné des bâtiments ou arbres. Vérifiez sur le site des fabricants, ils indiquent en général les recommandations à suivre.

centrale météo connectée

Quelles sont les données que vous souhaitez relever ?

Aux débuts de l’étude de la science météorologique, on pouvait relever une quantité limitée de données. Puis, les possibilités se sont multipliées et avec elles la quantité d’accessoires nécessaires. Mais aujourd’hui, le tout peut être rassemblé dans une petite centrale météo connectée intégrant suffisamment de capteurs.

Température, point de rosée, hygrométrie relative, pression atmosphérique, direction et vitesse du vent, quantité de précipitations, taux de CO2, rayonnement solaire, rayonnement ultraviolet ou encore indice UV. La quantité de données que peut permettre de relever une centrale météo connectée peut donner le tournis. Difficile de s’y retrouver si la centrale est trop pointue pour rien ! Il faut donc que vous estimiez ce dont vous avez besoin et quel modèle répond à vos besoins. De façon très logique, plus la centrale est avancée (et donc chère), plus vous aurez accès à des données complètes.

station météo connectée archos

Est-ce que vous souhaitez l’intégrer à un ensemble domotique ?

C’est une question qui pourrait ressembler à un gadget mais qui peut prendre toute son importance si vous êtes adepte de la maison connectée dans son ensemble. Après tout, pourquoi investir dans du matériel qui n’est pas prévu pour s’intégrer avec le reste de vos objets ? Surtout si cela peut vous apporter des avantages concrets.

Premier exemple. Votre centrale météo connectée détecte un fort de très forte intensité. Or, vous avez des arbres prêts à tomber devant chez vous, ou des débris qui pourraient représenter un danger pour vos vitres. Si vous êtes connecté au reste de votre système domotique, les volets pourront se fermer automatiquement. Cela pourrait aussi vous permettre d’adapter le chauffage de votre maison si’il fait très froid dehors ou au contraire très chaud.

Pour l’heure, les solutions “clé en main” sont encore rares à ce niveau. La solution repose donc plutôt sur le “Do It Yourself”. Il peut s’agir de récupérer les données à partir d’une API ou bien de coupler votre centrale météo connectée à un Raspberry PI.

Quel est votre budget pour une centrale météo connectée ?

Selon votre budget et l’usage que vous voulez en faire, vous découvrirez qu’il existe une multitude de centrales météos connectées. Les prix peuvent varier de 30 à plusieurs centaines d’euros. Les modèles pour débutants sont souvent très limités. Ils fournissent la pression atmosphérique et la température rarement plus. Plus vous montez en gamme et plus vous aurez d’options, tant en terme de données que de capacité d’analyse.

Les marques les plus connues sont Oregon Scientific, La Crosse Technology, Netatmo et Davis Instruments. Ils produisent depuis plusieurs années des produits de très bonne qualité et surtout résistants. Mais d’autres moins connues vous proposeront souvent des produits plus abordables. Par ailleurs, de nombreuses start-ups proposent des nouveaux objets de façon régulière. Le tout est de bien définir ce que vous souhaitez et ensuite de comparer !

Vous avez une idée de ce que vous souhaitez exactement ? Alors rendez-vous dans notre comparatif. Vous y trouverez 4 modèles qui répondent à la plupart des besoins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *