Accueil / Santé connectée / Améliorer ses performances de cavalier avec Balios

Améliorer ses performances de cavalier avec Balios

balios 1

On parle beaucoup des objets connectés destinés à nos amis les bêtes, en particulier pour les chats et les chiens. Cependant, ils ne sont pas les seuls à être touchés par cette vague de dispositifs. La preuve en est avec Balios, le premier appareil destiné à améliorer les performances du cavalier et veiller au bien-être de son cheval.

Comment savoir si son entraînement a été efficace et que son cheval n’a pas souffert au cours de celui-ci ? Pour répondre à ces questions, le capteur Balios a été créé par la startup Equisense, née à la suite de la rencontre de trois ingénieurs et cavaliers de compétition. L’appareil se fixe simplement à la sangle et transmet au téléphone via le Bluetooth 4.0 des données précises lors des entraînements afin que les cavaliers puissent mesurer leurs progrès et être informés du degré de bien-être de leur cheval. Balios s’allume seul au début de chaque séance d’entraînement.

Partager ses données avec son coach et son vétérinaire

Durant celui-ci, il va notamment analyser l’intensité du travail, la qualité de la locomotion, le temps que le cavalier passe à chaque allure, à chaque main, etc. Au fur et à mesure des séances, un historique des entrainements va être créé, ainsi que celui de l’état de forme de sa monture. Un point intéressant à noter avec le dispositif, la possibilité de partager l’ensemble des données recueillies avec son coach, le vétérinaire et dans certains cas, avec d’autres personnes montant également le cheval.

Le capteur, qui s’adapte à tous types de sangles, est relié à une application smartphone gratuite en Bluetooth, compatible avec iOS et Android. Celle-ci va par exemple prévenir le cavalier pour que celui-ci reste vigilant en cas de boiterie. Un problème que Balios devrait être en mesure de reconnaître si jamais il détecte une dissymétrie de la locomotion.

Des données encore plus pointues avec la version premium

Amplitude

Une version premium sera aussi proposée, afin de répondre aux attentes des cavaliers à la recherche de plus de technicité. Dans ce cas-ci, le propriétaire du cheval bénéficiera de l’analyse des tracés effectués, de la cadence du cheval, l’amplitude des foulées, la vitesse, le tracé et la trajectoire de saut, etc.

Le capteur devrait posséder une autonomie de huit heures et fonctionner même sans connexion, et devrait être résistant à l’eau et aux chocs, un point indispensable pour qu’il soit utile dans cette discipline. Si pour le moment Balios n’est pas encore commercialisé, le site internet d’Equisense annonce que le capteur commencera une campagne de financement participatif sur Kickstarter le 4 novembre prochain. 

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *