Accueil / Santé connectée / Flow : Un casque pour combattre la dépression

Flow : Un casque pour combattre la dépression

depression flow

Avec le casque Flow, plus besoin de prendre des médicaments pour combattre la dépression. C’est en tout cas ce qu’assure son fabricant suédois.

Flow Neuroscience s’est vue accorder le droit par le Royaume-Uni de vendre son nouvel appareil qui est censé traiter la dépression. C’est une startup suédoise, spécialisée dans les technologies liées à la santé, qui est à l’origine de ce projet. Il s’agit d’un casque qui utilise une technique de stimulation transcrânienne à courant direct (tDCS), reliée à un programme thérapeutique. Celui-ci fonctionne par l’intermédiaire d’une intelligence artificielle conçue spécialement par la société.

Une vie saine contre la dépression

Il est recommandé d’en faire une utilisation répartie sur 6 semaines, à raison de 30 minutes par jour. Pas besoin de se rendre dans un cabinet quelconque puisque les sessions peuvent se faire à la maison. L’application mobile associée, pour le moment uniquement disponible sur iOS, propose également des conseils de santé. Le traitement de la dépression passe également par une meilleure alimentation ainsi que des exercices physiques réguliers. En d’autres termes, une ligne de conduite à adopter pour une vie plus saine.

Un traitement avec moins d’effets secondaires

La société Flow a publié des tests de leur casque dans des revues scientifiques anglaises comme le New England Journal of Medicine et le British Journal of Psychiatry. Ces études ont montré qu’ils obtenaient des résultats similaires à ceux des antidépresseurs plus classiques. À noter cependant que les patients semblent moins souffrir d’effets secondaires à la suite de ce traitement. Un progrès dans le traitement de la dépression. La startup attendait d’obtenir certains certificats nécessaires afin de pouvoir commercialiser leur casque en tant que dispositif médical. Preuve que les objets connectés peuvent aussi servir dans ce domaine. Il est vendu au prix de 399 £, seulement chez nos voisins d’outre-manche et en Suède pour le moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *