Accueil / Loisir / Drones / Faites des bulles avec le drone sous-marin iBubble

Faites des bulles avec le drone sous-marin iBubble

plongée ibubble

La première caméra sous-marine autonome est actuellement en développement ! C’est Notilo+, une équipe française qui est l’origine du projet iBubble. Déjà disponible en pré-commande, il ne sera livré que dans un an. Prêt à faire des bulles ?

iBubble est né de la rencontre entre Kévin Delfour et Xavier Spengler, passionnés de plongée, d’images et de technologie. L’idée d’un objet autonome capable de suivre et de filmer les plongeurs apparaît donc comme une évidence. Ils s’associent alors avec Startup Maker, le studio derrière la création d’Hexo+, pour former Notilo+ et lancer iBubble.

iBubble : un drone sous-marin autonome français

Développé par une équipe française, iBubble sera la première caméra sous-marine autonome. Le drone à l’allure de bouée, suivra le plongeur tout au long de son périple sous-marin. iBubble c’est un peu comme un mini sous-marin équipé d’une caméra type sport action (GoPro). Dès que le drone entre dans l’eau, la caméra s’actionne.

Ibubble

Le plongeur s’équipe d’un bracelet relié par ultrason au sous-marin qui n’a plus qu’à le suivre. Et à partir de là, le plongeur peut commander le drone. Vous voulez un selfie 360° avec un poisson multicolore ou un requin marteau ? Facile. Il peut également zoomer sur le corail de vos rêves. Si vous l’envoyez un peu plus loin, il suffit de le rappeler et il rapplique. Pratique n’est-ce-pas ?

ibubble 2

iBubble est immergé et ne fait pas de bulles. Vous n’effraierez pas les poissons et respecterez ainsi leur environnement. Le but des développeurs est simple : faire oublier iBubble. C’est lui qui doit s’adapter au milieu marin, pas l’inverse. Et en parlant de s’adapter justement ! La communication entre le drone et le bracelet fonctionne sur de l’USBL (Ultra Short BaseLine), un système de positionnement de très basse fréquence de l’ordre de 40khz environ qui ne dérange ni les plongeurs, ni les poissons.

iBubble dans les profondeurs

Le drone aura, selon les constructeurs, une heure d’autonomie et remontera à la surface tout seul en fin de batterie. Pour le repérer, rien de plus simple, il émettra un signal lumineux.  Les projecteurs dont il est doté se déclencheront automatiquement en fonction de la luminosité. Grâce à ses quatre hélices, iBubble plonge jusqu’à 60 mètres de profondeurs et navigue jusqu’à 1 m/s. Le sous-marin est équipé d’un système d’évitement d’obstacles intégré, qu’ils soient poissons, coraux ou épaves. Si vous le souhaitez, vous pouvez également  activer le mode manuel grâce au bouton dédié. Le drone est connecté à l’application dédiée disponible sous iOS et Android. Via une connexion Wifi ou Bluetooth, vous connecterez votre smartphone, tablette ou ordinateur pour récupérer, éditer et partager toutes vos vidéos souvenirs.

ibubble

iBubble est équipé de 8 moteurs dont 4 avec un angle de 45° par rapport à l’axe central qui permettent d’avancer et de reculer. Les quatre autres permettent de faire monter ou descendre le drone, ses mouvements de rotation ou de le stabiliser.

Pour en prendre soin, rien de plus simple : lavez-­le à l’eau claire après chaque sortie, et rangez-­le dans sa boite pour éviter de l’endommager.

L’iBubble est disponible en pré-commande ici. La livraison du modèle définitif ne se fera que dans un an, pour l’été 2017. Le sous-marin embarqué est à moins de 1 500 $ (soit moins de 1 350 € environ). Un vrai plus pour la démocratisation du produit !

Hexo +

Hexo+ c’est un drone autonome qui suit son utilisateur à la trace, sans que celui-ci n’ait à se soucier du pilotage. Il se programme depuis l’application, disponible sur iOS et Android,  et filme les mouvements du cycliste, motard tout-terrain, skieur, surfeur ou coureur à pied. L’utilisateur peut ainsi revoir ses performances du jour et voir ses progrès !

Équipé de six hélices et d’une GoPro 3, Hexo+ peut aller jusqu’à 70 km/h. Son autonomie maximale n’est malheureusement que de 15 minutes. Idéal pour les amateurs comme pour les professionnels ! Vous pouvez évidemment grâce à l’application récupérer et partager toutes vos vidéos. Ce drone vous promet un cadrage 3D intuitif et même la possibilité d’enregistrer des cadrages prédéfinis en favoris. Comme l’iBubble qui remonte seul à la surface, l’Hexo+ est capable de faire des atterrissages d’urgence. Il est disponible dès 599 $ (sans caméra).

Après la conquête des airs, Startup Maker se tourne vers les fonds marins avec iBubble. N’hésitez pas à pré-commander pour profiter encore et encore de vos plus beaux moments !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *