Accueil / Maison connectée / Un boitier connecté pour mesurer la qualité de l’environnement qui vous entoure

Un boitier connecté pour mesurer la qualité de l’environnement qui vous entoure

Boïtier connecté qualité environnement application

Un boîtier imaginé par la start-up lyonnaise Meersens permet de mesurer la qualité de votre environnement : pesticides, bruit…

C’est une application qui va être lancée sur vos smartphones dans les prochaines semaines. Un « Waze » de la santé comme le décrivent ses créateurs. Son, eau , air, pesticides, ondes… Tout ce qui vous entoure peut être contrôlé et mesuré grâce à cet objet connecté séduisant.

Boïtier connecté qualité environnement

Une invitation à jouer les lanceurs d’alerte sur la qualité de l’environnement

Début novembre une application sur iOS, en décembre sur Android et au début de l’année prochaine, un boîtier connecté disponible auprès du grand public. L’idée est d’avoir des données sur votre environnement de façon immédiate. « L’application mobile mCheck permet, grâce à l’open data, de tester, d’identifier et de mieux appréhender les risques environnementaux pouvant impacter notre santé dans le monde entier » détaille Julie Fessy, la chargée du marketing de l’entreprise. L’application permet aussi de scanner les objets dans un supermarché et ainsi d’avoir accès à des informations comme les allergènes ou un éventuel rappel de produit.

Surtout, l’application joue la carte du communautaire avec un système de lanceur d’alerte. Vous êtes dans une rue bruyante, vous pouvez alerter les autres usagers. Le boîtier viendra en complément de l’application à partir du début de l’année pour tester avec plus de précision certains risques : qualité de l’air, le bruit et les ondes. D’autres capteurs interchangeables devraient voir le jour pour la qualité de l’eau, les pesticides ou encore les perturbateurs endocriniens. Le prix du boîtier devrait cependant être autour d’une centaine d’euros. Un produit qui n’est pas sans rappeler celui de Lapka.

Sources & crédits Source : Meersens - Crédit : https://meersens.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *