Accueil / Insolite / Banksy : le tableau ” Balloon Girl ” double de valeur suite à son auto-destruction

Banksy : le tableau ” Balloon Girl ” double de valeur suite à son auto-destruction

banksy autodestruction

Le street-artist Banksy a dissimulé une déchiqueteuse dans le cadre de son tableau ” Balloon Girl “, afin de pouvoir télécommander son auto-destruction en cas de vente aux enchères. Vendue pour plus d’un million de livres le vendredi 5 octobre 2018, l’oeuvre a immédiatement été réduite en lambeaux. Toutefois, selon un expert de l’art, elle pourrait avoir doublé de valeur suite à sa destruction.

Ce vendredi 5 octobre 2018, le tableau ” Balloon Girl ” de Banksy, daté de 2006, a été vendu aux enchères à la Sotheby’s Auction House de Londres. Initialement estimée entre 200000 et 300000 livres sterling, l’oeuvre du célèbre street artist a finalement trouvé preneur pour la somme astronomique de 1,04 million £.

Toutefois, quelques secondes après le coup de marteau du commissaire-priseur, une alarme s’est activée dans le cadre du tableau. Immédiatement, la peinture a été réduite en charpilles sous le regard médusé des spectateurs.

Par la suite, Banksy a posté une vidéo sur Twitter. L’artiste révèle avoir dissimulé, plusieurs années auparavant, une déchiqueteuse dans le cadre du tableau. Une alarme connectée était programmée pour s’activer en cas de vente aux enchères de l’oeuvre. En effet, auparavant, le tableau avait été acheté directement auprès de l’artiste par son précédent acquéreur.

Cet ingénieux mécanisme était peut-être une façon pour Banksy d’apporter son regard critique sur le marché de l’art. Cependant, pour celui qui a investi plus d’un million de livres dans cette oeuvre, il pourrait bien s’agir d’une affaire en or.

Banksy : une performance artistique savamment orchestrée ?

banksy autodestruction valeur

Selon l’expert en art Joey Syer, co-fondateur de MyArtBroker.com, le tableau ” Balloon Girl ” pourrait ironiquement prendre énormément de valeur suite à son auto-destruction. En effet, suite à l’énorme buzz généré par l’évènement et la couverture médiatique dont il a fait l’objet, le tableau réduit en lambeaux s’inscrit directement dans l’Histoire de l’Art.

Cette auto-destruction s’apparente finalement à une performance artistique conceptuelle de la part de Banksy, et le tableau déchiqueté en restera l’éternel souvenir. Sachant que les précédentes canevas et impressions de cette oeuvre ont pris 20% de valeur au cours des dernières années, le tableau va prendre au moins 50% et pourrait même dépasser les 2 millions de livres de valeur.

En parallèle, certains soupçonnent Sotheby d’avoir été tenue au courant de cette opération. En effet, il serait surprenant que l’hôtel des ventes n’ait pas inspecté le tableau et son cadre étonnamment épais avant la vente. De plus, aucune batterie actuelle n’aurait pu rester fonctionnelle pendant les 12 ans qui ont séparé la création de ce tableau de son auto-destruction.

Il est également intrigant que cette oeuvre ait été la dernière mise en vente ce soir-là, alors que d’autres tableaux encore plus iconiques étaient proposés auparavant. Tous ces indices peuvent laisser penser que Banksy a intégré la déchiquetteuse à son cadre juste avant la vente aux enchères, et que Sotheby était parfaitement au courant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *