Accueil / Insolite / Aviation américaine : des aéronefs autonomes pour sauver les pilotes abattus

Aviation américaine : des aéronefs autonomes pour sauver les pilotes abattus

l'aéronef autonome ne ressemblera sans doute pas à cet appareil de la US Air Force

Un aéronef autonome pourrait non seulement servir pour une mission de sauvetage, mais également pour transporter des troupes sur le champ de bataille.

Exposés aux feux ennemis ou à d’autres risques, les soldats mettent leurs vies en danger pour sauver un pilote dont l’avion s’est écrasé. Pour résoudre ce problème, l’armée américaine penserait notamment à des aéronefs autonomes.

Un petit engin polyvalent

L’aviation américaine a donc émis un appel d’offres dans ce sens (repéré en premier lieu par le site Aviation Week selon The Verge). Les critères sont même assez clairs pour le futur appareil. Ainsi, il doit être petit et pouvoir voler sur une distance minimale de 100 miles (160.934 km). De plus, il devra pouvoir atterrir et décoller d’un terrain étroit qui n’est pas prévu à cet effet.

Les autorités américaines souhaitent également que l’appareil puisse transporter au moins 2 personnes (dont une sur un brancard) en plus de 635 kg d’équipements. Enfin, il devra être silencieux et pouvoir être déployé à partir d’un avion si nécessaire. En ce qui concerne le type d’appareil (avion, hélicoptère, etc.), la US Air Force n’a aucune exigence. Bien évidemment, ces critères ne sont que des voeux et non des exigences strictes.

l'aéronef autonome devra effectuer ce genre de sauvetage

Un aéronef autonome (ou pas)

Techniquement, l’armée américaine ne souhaite pas réellement un appareil 100% autonome. Elle veut en effet un aéronef piloté à distance par un pilote (un drone autrement dit). Autre option : un aéronef semi-autonome facilement pilotable. Il suffirait alors au personnel embarqué d’appuyer sur quelques boutons pour qu’il fonctionne.

L’objectif principal étant d’exposer le moins de personnes possibles aux risques. De plus, ces engins seraient moins chers que des appareils traditionnels. Ajoutez à cela leur fonctionnement autonome et ils pourront être déployés rapidement et en nombre sur le champ de bataille. En plus du sauvetage, ils pourront aussi servir à exfiltrer ou acheminer des troupes au-delà des lignes ennemies.

Dans son appel d’offres, l’aviation américaine cite nommément les recherches actuelles pour des voitures volantes. Malgré tout, elle prévient que des appareils destinés à un usage civile ne feront pas l’affaire.

En attendant, s’il faut éviter les tirs ennemis, les aéronefs autonomes américains devraient prendre peut-être exemple sur ce petit drone qui évite automatiquement les projectiles.

Sources & crédits Source : https://www.theverge.com/2019/5/16/18628306/air-force-research-laboratory-autonomous-flying-vehicle-solicitation - Crédit :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *