Accueil / Mobilité / Regardez l’atterrissage autonome réussi d’un avion sans pilote

Regardez l’atterrissage autonome réussi d’un avion sans pilote

avion ayant réussit un atterrissage autonome

Pour réussir l’atterrissage autonome de l’appareil, les scientifiques allemands ont utilisé la vision par ordinateur et le GPS.

De nombreux avions de ligne peuvent aujourd’hui atterrir automatique grâce à un signal radio émis par l’aéroport. Néanmoins, ce système coûte cher et de nombreux petits aéroports en sont dépourvus. L’atterrissage autonome pourrait être la solution au problème.

Un test réussi grâce à l’ingéniosité

Les chercheurs ont rusé pour réussir cet exploit. Ainsi, ils ont muni l’appareil d’un GPS pour assurer la navigation. Mais ils y ont également placé des caméras (normales et infrarouges) pour permettre à l’appareil de repérer la piste et, de la sorte, mieux s’y positionner. Baptisé C2Land, le système est tellement performant qu’il peut fonctionner même si la pluie ou un brouillard réduit la visibilité. À partir des données GPS et des images des caméras, l’aéronef calcule donc sa trajectoire afin d’atterrir tout seul.

L’atterrissage autonome pour demain

Ce premier test concluant d’un atterrissage autonome par un avion sans pilote a été réalisé en mai dernier. Bien évidemment, un pilote humain était à bord de l’appareil, simple mesure de précaution. Si le projet n’en est qu’à ses débuts, il n’en demeure pas moins prometteur. Ainsi, l’appareil utilisé a pu repérer la piste d’atterrissage de loin. Ensuite, le système a réussi à atterrir en plein sur la ligne centrale, et ce, sans que le pilote n’ait jamais eu à toucher aux commandes.

De ce fait, une fois que le système sera assez perfectionné, on peut aisément imaginer qu’il puisse être utilisé pour atterrir dans n’importe quel aérodrome du monde. Dans la pratique, ce système pourrait venir en aide à des pilotes en difficulté. Mais bien entendu, cette étude ouvre la voie à de possibles vols entièrement autonomes. Une légère supervision suffirait alors pour effectuer des vols sur de longues distances.

Cette nouvelle peut également faire penser aux taxis volants qui pourraient donc, en plus, être autonomes. D’autant que c’est ce que recherchent les Uber et autres Lyft…

Sources & crédits Source : https://www.engadget.com/2019/07/07/autonomous-aircraft-landing/ - Crédit : Andreas Dekiert / C2Land (image)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *