Accueil / Vêtement et accessoire connectés / Montre connectée / Asus présente la VivoWatch SP, concurrente de l’Apple Watch

Asus présente la VivoWatch SP, concurrente de l’Apple Watch

Asus VivoWatch SP

Asus revient sur le marché des montres connectées avec la VivoWatch SP. Elle possède un électrocardiogramme et attend les autorisations des organismes de santé pour mettre en place des fonctions d’analyse de la pression sanguine.

La VivoWatch SP vient s’ajouter à la famille des montres connectées qui intègrent un électrocardiogramme. Asus, plus connu pour ses ordinateurs, l’a présentée à l’occasion de l’IFA à Berlin. Le constructeur souhaite en faire le parfait compagnon fitness que l’on retrouve de plus en plus aux poignets des sportifs.

Ainsi, la VivoWatch SP pourrait intégrer dans un futur proche des fonctions d’analyse de la pression sanguine. Il faut pour cela que les organisations de santé accordent à l’accessoire un statut d’appareil médical. Or ce n’est pas quelque chose qui est attribué facilement. Asus n’en est, à ce propos, pas à son premier coup d’essai. En effet, le modèle précédent, la VivoWatch PB, avait déjà des caractéristiques et des fonctions similaires, mais jamais celle pour la pression sanguine, malgré les demandes.

La VivoWatch SP véritable outil pour sportifs

Pour le reste, la VivoWatch SP possède un GPS et un capteur optique du rythme cardiaque qui est capable de mesurer la SpO2. C’est-à-dire qu’elle peut donner les taux d’oxygène dans le sang. Elle intègre également un altimètre et l’application HealthConnect permet de programmer un rythme de course. Le coureur est alors averti par des vibrations s’il va trop vite ou trop lentement. La smartwatch est étanche et peut aller jusqu’à 50 mètres sous l’eau. Enfin, l’autonomie de sa batterie devrait la faire tenir pendant 14 jours.

Ce sont les seules informations pour le moment. Nous ne savons rien du prix ni même de la date de sortie de la VivoWatch SP. Asus attend peut-être d’être certain d’obtenir les certificats nécessaires pour la faire passer dans la catégorie des appareils médicaux. Cela dépend des différentes réglementations en vigueur suivant les pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *