Accueil / Internet des Objets / Oubliez les rails, les tramways rouleront bientôt sur de la peinture !

Oubliez les rails, les tramways rouleront bientôt sur de la peinture !

art tramway peinture

Et si les rails devenaient bientôt un outil dépassé ? Une société chinoise a développé ART, un prototype permettant de les remplacer par de la peinture. Peut-il s’agir du moyen de transport du futur ? 

L’ART à la fois innovant et autonome

Savez-vous combien coûte un kilomètre de rail de tramway ? Entre 25 et 30 millions d’euros pour les différentes lignes qui existent en France. Presque de quoi relativiser le tarif d’un kilomètre de rail pour le TGV qui n’est “que” de 15 millions d’euros. Le fonctionnement actuel de nos transports en commun génère des coûts importants. Une situation qui est aussi à l’origine du retour en grâce des bus tant urbains que nationaux comme les OuiBus de la SNCF.

Mais, les choses pourraient bien changer si le concept actuellement testé en Chine porte ses fruits. Développé par la société chinoise de transport ferroviaire CRRC, le tramway “ART” (Automated Railway Transit) offre de nouvelles possibilités. Long d’une trentaine de mètres, il peut rouler à 70 km/h et coûte moins de 2 millions d’euros par kilomètre ! Pourquoi cette différence de prix ? C’est simple. Il n’a pas besoin de rails. Ses pneus en caoutchouc suivent une peinture blanche sur le sol. 

D’un point de vue technique, c’est bien sûr un peu plus compliqué. A l’intérieur de la peinture, on trouve des marqueurs reconnus par le tramway ART qui permettent d’en assurer la sécurité. L’idée est en effet que ce bus soit complètement autonome et n’ait pas besoin de chauffeurs pour le conduire. Sa configuration de base permet d’emporter plus de 300 personnes mais il est modulable afin de pouvoir ajouter ou retirer des wagons. Il sera en circulation à partir de 2018 dans la ville de Zhuzhou. Avant d’être déployé ailleurs ?

art tramway peinture

Les transports un secteur en plein essor

Toujours plus rapide, plus économes en énergie, plus surprenants… Les transports sont un axe majeur du développement des nouvelles technologies. Bien entendu, le projet le plus en vue à l’heure actuelle est celui de l’Hyperloop. Imaginé par Elon Musk, ce concept est aujourd’hui décliné par plusieurs entreprises à travers la planète. Il semble toutefois pour l’instant s’agir plus d’une projection pour le futur que d’un transport réellement viable à court terme. La France, après avoir pourtant inventé l’Aérotrain puis le TGV semble pour l’instant avoir du retard sur le développement d’un train du futur.

art tramway peinture

Confronté à des problèmes importants de pollution mais aussi démographiques, la Chine fait partie des pays à la pointe de la recherche dans le secteur des transports en commun. C’est déjà là-bas qu’était apparu l’an dernier le bus du futur. Celui-ci, avant tout destiné à éviter les problèmes de bouchons permet de rouler au-dessus des autres véhicules. Capable de contenir jusqu’à 1200 personnes et fonctionnant à l’électricité, il est capable d’atteindre les 65 km/h.

Sources & crédits Source : https://www.dailydot.com/debug/china-self-driving-bus-train-paint/ - Crédit : CRRC

1 commentaire

  1. Ah tiens, c’est une invention chinoise? Alors que dire des BHNS de Rouen qui sont guidés en partie par le même système, des traits de peinture au sol que le bus “lit” grâce à une caméra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *