Accueil / Loisir / Drones / L’armée américaine va tester un mini-drone personnel en Afghanistan

L’armée américaine va tester un mini-drone personnel en Afghanistan

Mini-drone utilisé par un soldat américain lors d'une séance d'entrainement

La 82ème division aéroportée de l’armée américaine testera prochainement un drone miniature ayant l’aspect d’un hélicoptère.

Développé par FLIR, l’engin devrait rejoindre le champ de bataille dès le mois prochain en Afghanistan. Les parachutistes du 508ème régiment de la division pourront ainsi l’utiliser. En outre, ce test aidera l’armée à déterminer le meilleur usage pour l’appareil.

Un mini-drone pour mieux espionner

Officiellement baptisé Black Hornet Personal Reconnaissance System, le mini-drone mesure un peu plus de 15 cm de long et pèse tout juste 33 grammes. Ainsi, il ne gênera aucunement les soldats lors de leurs déplacements sur le terrain. Sur chaque appareil se trouvent une paire de caméras ainsi qu’une caméra thermique qui peuvent transmettre en live un flux vidéo et des images à l’opérateur.

De plus, il peut voler en solo dans un rayon de 2 km autour de son opérateur. Pour se faire, sa batterie a une autonomie d’un peu moins d’une heure. Avec ces caractéristiques, l’armée entend inclure ce mini-drone dans l’équipement de base de ses soldats.

Un mini-hélicoptère, mais pourquoi ?

Cependant, il faudra que l’armée décide ce qu’elle veut faire avec ce mini-drone. Son fabricant, FLIR Systems, en a testé différentes versions avec l’armée américaine en 2016 et 2017. Jusqu’ici, trois pays ont passé commande : les États-Unis, la France et le Royaume-Uni.

Depuis la fin avril 2019, une brigade de la 82ème division aéroportée de l’armée américaine a commencé à utiliser le mini-drone lors de ses séances d’entraînements. L’appareil servait alors dans divers scénarios de combat. Selon le magazine spécialisé Army Technology, il assistera les soldats en leur permettant d’évaluer les terrains aux alentours et, éventuellement, de repérer des soldats ennemis. FLIR vient également de dévoiler une version XXL destinée à équiper les véhicules, notamment les tanks.

Même si on ne sait pas encore comment il sera utilisé en situation réelle, une chose est sûre : ce mini-drone sauvera de nombreuses vies tout en facilitant l’avancée des troupes.

Sources & crédits Source : https://www.theverge.com/2019/6/30/20123805/us-army-82nd-airborne-division-flir-black-hornet-personal-reconnaissance-drone-afghanistan - Crédit : PATRICK FERRARIS/COURTESY U.S. ARMY

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *