Accueil / Insolite / En Arabie saoudite les femmes informées de leur divorce par message

En Arabie saoudite les femmes informées de leur divorce par message

Les saoudiennes seront maintenant informées de leur divorce par message

En Arabie saoudite, les hommes pouvaient auparavant divorcer sans même en informer leur conjointe. Dans la lignée des réformes de Mohamed Ben Salmane, les femmes seront dorénavant averties de leur divorce par message. Une manière agréable d’apprendre que son mariage vient de se terminer.

L’Arabie saoudite est connue pour être un des pays les plus restrictifs en matière de droit des femmes. Le système pénal impose des restrictions misogynes aux femmes qui sont, de ce fait, sujettes à la loi des hommes. L’année dernière, le pays a donné une nationalité a un robot nommé Sophia. Elle possèdent plus de droits que les vraies Saoudiennes. Dans ce royaume, où l’équité n’existe pas, les hommes ont ainsi les pleins pouvoirs. Ils peuvent choisir de divorcer sans même avoir besoin d’un consentement ou simplement d’en informer leurs épouses. Face à ce problème, plutôt que de changer les lois, le gouvernement a décidé de mettre en place un système de SMS. Les femmes seront dorénavant informées de leur divorce grâce à des textos.

Les saoudiennes seront maintenant informées de leur divorce par message

La fin des divorces secrets en Arabie saoudite

L’encadrement du divorce au royaume wahhabite était assez flou. Les hommes, supérieurs pénalement aux femmes, pouvaient divorcer sans en informer ces dernières. Ils avaient donc la possibilité de négocier les pensions compensatoires ou d’arranger les comptes bancaires à leur guise. Grâce à cette réforme qui permet aux femmes de faire valoir leurs droits lors d’une séparation, elles pourront dorénavant recevoir un SMS leur indiquant le numéro de dossier, les noms des partis ainsi que l’endroit où elles peuvent récupérer leurs documents.

Depuis son apparition sur les devants de la scène politique saoudienne, le prince héritier Mohamed Ben Salmane a permis aux femmes d’acquérir de nouveaux droits comme la permission de conduire ou d’assister à des matchs de football. Ce sont des petites avancées pour les Saoudiennes. Cependant, ces réformes ne changent pas le fondement de la société du royaume wahhabite. Les femmes sont toujours limitées en droit et considérées comme inférieures. Les hommes peuvent choisir de terminer un mariage par une déclaration verbale qui se vérifie en court. Tandis que la gent féminine peut seulement accéder à ce droit si leur conjoint est consentant ou si elles ont les preuves de leur maltraitance.

Le prince héritier est embourbé dans bons nombres d’affaires qui l’ont discrédité sur la scène internationale, notamment l’affaire Khashoggi, la guerre au Yémen ou encore l’emprisonnement de féministes. Selon le journal le Guardian, “La nouvelle Arabie saoudite n’est pas la même que l’ancienne. Elle est pire“.