Apple teste un clavier virtuel avec un ressenti réel

apple brevet écran virtuel toucher mécanique

Apple a déposé un brevet pour un clavier virtuel qui reproduit les sensations des touches mécaniques. Pas encore approuvé, il n’est pas non plus certain qu’il définisse le futur des écrans de la marque à la pomme.

Avec les écrans tactiles, les claviers mécaniques ont fait place à leur homologue virtuel. Les gens se sont ainsi habitués à tapoter sur des surfaces planes. Et cela en ayant de moins en moins besoin de forcer, mais au contraire en appuyant légèrement avec les doigts. Ces écrans continuent donc de s’améliorer au fil du temps pour proposer une expérience toujours plus satisfaisante, et proche de la réalité. Or, il semblerait que c’est un sujet sur lequel Apple travaille actuellement.

En effet, nos confrères de Patently Apple ont découvert un brevet intéressant déposé auprès du bureau américain qui est en charge de ces dossiers. Il s’agit d’un clavier virtuel qui est censé reproduire la sensation des touches mécaniques des versions physiques qui accompagnent les ordinateurs. Pour obtenir de tels résultats, les ingénieurs de la marque à la pomme ont utilisé une combinaison d’électrodes haptiques et de charges électrostatiques.

Apple a toujours fait de l’écran une priorité

À la surface de l’écran se trouve une couche conductrice qui permet à des charges électriques de circuler. Chaque touche virtuelle produit une charge qui est transmise au doigt lorsqu’il appuie dessus. En déplaçant le doigt sur l’écran, il se crée une friction entre les charges qui s’attirent et se repoussent, ce que ressent aussi le doigt. C’est cet effet qui donnerait une sensation semblable à celle que procure un véritable clavier mécanique. C’est-à-dire la sensation d’écrire sur l’écran tactile d’une tablette d’Apple avec une sorte de retour de force.

Le fait qu’Apple présente ce brevet, et s’intéresse à ce genre de technologie, montre qu’elle est crédible. Leurs produits nomades ont toujours porté l’accent sur l’écran tactile et son évolution. Bien entendu, ce n’est pas parce qu’un brevet est déposé que cela veut dire que la technologie arrivera forcément dans nos mains. Et même si c’était le cas, cela ne serait probablement pas avant longtemps. En revanche, cela indique les tendances et les projets sur lesquels travaillent les géants des nouvelles technologies comme Apple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *