Accueil / Vêtement et accessoire connectés / Montre connectée / Apple Watch / Apple a déposer un brevet pour que votre iPhone entende vos murmures

Apple a déposer un brevet pour que votre iPhone entende vos murmures

apple, face id, iphone X, murmure, protection vie privée

Apple, Amazon et Google se livrent une guerre sans merci, pour savoir qui aura le meilleur assistant vocal. La marque à la pomme pourrait bientôt remporter la victoire. L’entreprise a déposé le 14 décembre dernier, un brevet sur une technologie qui permet à une machine d’entendre les plus petits murmures de son interlocuteur.

Les enceintes connectées, les téléphones portables, les tablettes, les montres, les bracelets connectés, de plus en plus d’appareils sont équipés d’assistants personnels comme Alexa ou Google Assistant. Pratiques, mais pas très discrètes, beaucoup de personnes n’osent pas les utilisé en public, par peur d’être écoutées des autres. Apple a peut-être trouvée la solution pour que votre téléphone soit le seul à vous entendre. La firme de Cupertino a déposé ce 14 décembre dernier un brevet pour un module à installer sur un appareil connecté pour détecter les chuchotements de l’utilisateur. D’après les schémas, l’appareil pourrait même vous répondre en chuchotant aussi au bon moment.

Apple, Amazon et Google se livrent une guerre sans merci, pour savoir qui aura le meilleur assistant vocal. La marque à la pomme pourrait bientôt remporter la victoire. L'entreprise a déposé le 14 décembre dernier, un brevet sur une technologie qui permet à une machine d'entendre les plus petits murmures de son interlocuteur.  Les enceintes connectées, les téléphones portables, les tablettes, les montres, les bracelets connectés, de plus en plus d'appareils sont équipés d'assistants personnels comme Alexa ou Google Assistant. Pratiques, mais pas très discrètes, beaucoup de personnes n'osent pas les utilisé en public, par peur d'être écoutées des autres. Apple a peut-être trouvée la solution pour que votre téléphone soit le seul à vous entendre. La firme de Cupertino a déposé ce 14 décembre dernier un brevet pour un module à installer sur un appareil connecté pour détecter les chuchotements de l'utilisateur. D'après les schémas, l'appareil pourrait même vous répondre en chuchotant aussi au bon moment.    Quand Apple se soucie de la protection de la vie privée de l'utilisateur Toujours dans les documents liés au brevet, Apple énumère plusieurs cas pratiques où il serait intéressant de pouvoir chuchoter à son assistant personnel. On a par exemple, le cas de figure d'un étudiant dans une bibliothèque. La firme à la pomme explique notamment qu'un utilisateur de Siri, doit pouvoir communiquer discrètement avec son assistant pour la "protection de la vie privée". Un comble quand on connait les différentes affaires de non-respect de la vie privée auquel la marque est associée. La dernière en date, le partage des modèles de nos visages scannés en 3D grâce à Face ID à des entreprises tiers.  Siri pourrait devenir plus intelligent Le brevet explique aussi que l'iPhone, l'Apple Watch ou tout autre produit connecté d'Apple, pourrait différencier un murmure d'un ordre donné avec un ton de voix normal. En analysant la fréquence et les motifs d'amplitude du son perçu par l'appareil, Siri pourrait répondre sur la même tonalité que l'utilisateur et non pas seulement en ajustant plus ou moins fort le volume audio de sortie. Par exemple, on pourrait demander à son téléphone "où se trouve le distributeur de préservatif le plus proche" sans que Siri vous réponde au volume maximum "le distributeur de préservatif le plus proche se situe à 150 mètres à votre droite". En bref ce que propose Apple avec ce brevet, c'est un regain d'intérêt pour les assistants personnels dans le quotidien. Une manière plus régulière et surtout sans gêne de poser des questions à son téléphone sans craindre le jugement des personnes alentour.  Un projet qui pourrait ne jamais voir le jour Si le projet semble révolutionnaire, il pourrait ne jamais voir le jour. En effet, ça ne serait pas la première fois que la firme de Cupertino dépose le brevet d'une technologie qu'elle ne produira jamais. Rappelez-vous du dock "éponge" déposé en brevet en 2009 ou plus récemment en 2012, de l'obtention par la pomme du brevet sur l'existence d'une 5e dimension...  Interrogé pour savoir si ce type de technologie pourrait être produite prochainement, Alex Rudnicky, professeur au Language Technologies Institute de l'université Carnegie Mellon, a déclaré à Gizmodo qu'Apple "pourrait bien utiliser ce brevet dans ses prochains appareils, car la technologie des composants présentée est assez simple".     

Quand Apple se soucie de la protection de la vie privée de l’utilisateur

Toujours dans les documents liés au brevet, Apple énumère plusieurs cas pratiques où il serait intéressant de pouvoir chuchoter à son assistant personnel. On a par exemple, le cas de figure d’un étudiant dans une bibliothèque. La firme à la pomme explique notamment qu’un utilisateur de Siri, doit pouvoir communiquer discrètement avec son assistant pour la “protection de la vie privée”. Un comble quand on connait les différentes affaires de non-respect de la vie privée auquel la marque est associée. La dernière en date, le partage des modèles de nos visages scannés en 3D grâce à Face ID à des entreprises tiers.

Siri pourrait devenir plus intelligent

Le brevet explique aussi que l’iPhone, l’Apple Watch ou tout autre produit connecté d’Apple, pourrait différencier un murmure d’un ordre donné avec un ton de voix normal. En analysant la fréquence et les motifs d’amplitude du son perçu par l’appareil, Siri pourrait répondre sur la même tonalité que l’utilisateur et non pas seulement en ajustant plus ou moins fort le volume audio de sortie. Par exemple, on pourrait demander à son téléphone “où se trouve le distributeur de préservatif le plus proche” sans que Siri vous réponde au volume maximum “le distributeur de préservatif le plus proche se situe à 150 mètres à votre droite”. En bref ce que propose Apple avec ce brevet, c’est un regain d’intérêt pour les assistants personnels dans le quotidien. Une manière plus régulière et surtout sans gêne de poser des questions à son téléphone sans craindre le jugement des personnes alentour.

Un projet qui pourrait ne jamais voir le jour

Si le projet semble révolutionnaire, il pourrait ne jamais voir le jour. En effet, ça ne serait pas la première fois que la firme de Cupertino dépose le brevet d’une technologie qu’elle ne produira jamais. Rappelez-vous du dock “éponge” déposé en brevet en 2009 ou plus récemment en 2012, de l’obtention par la pomme du brevet sur l’existence d’une 5e dimension

Interrogé pour savoir si ce type de technologie pourrait être produite prochainement, Alex Rudnicky, professeur au Language Technologies Institute de l’université Carnegie Mellon, a déclaré à Gizmodo qu’Apple “pourrait bien utiliser ce brevet dans ses prochains appareils, car la technologie des composants présentée est assez simple”.

Sources & crédits Source : https://gizmodo.com/apple-wants-to-patent-a-voice-assistant-that-knows-when-1821290172 - Crédit :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *