Accueil / Insolite / Apple autorise les développeurs à enregistrer vos données Face ID

Apple autorise les développeurs à enregistrer vos données Face ID

face id, iphone x, apple, face id securité

Apple a annoncé le 30 novembre dernier avoir autorisé les développeurs d’applications à enregistrer vos données faciales récoltées via Face ID. 

Présenté le 12 septembre lors de la Keynote d’Apple, l’iPhone X a fasciné tout le monde et tout le monde en a parlé, en bien ou en mal. Si l’iPhone X a réussi à se différencier des autres smartphones sur le marché, c’est grâce à un argument de choc, le Face ID. À l’heure actuelle, qu’on apprécie ou pas la marque à la pomme, ce système de sécurité propriétaire à Apple est unique au monde, il ne ressemble à aucun autre et est devenue rapidement le système de déverrouillage de téléphone le plus sûr au monde et le plus simple à utiliser, malgré que certains petits malins aient déjà réussi à déjouer le système.

Le Face ID ne se contente pas de prendre une seule photo pour identifier votre visage. Les différents capteurs placés en haut de l’écran dans la petite encoche noir envoient plus de 30 000 points en infrarouge sur votre visage. Votre tête est ensuite modélisée et enregistrée dans le téléphone qui décide ou non de se déverrouiller s’il vous a reconnu.

Depuis les développeurs d’application ont commencé à utiliser Face ID pour modéliser votre visage, comme le fait Apple avec ses Animoji. Apple avait pris la sage décision de stocker uniquement les modèles 3D des visages captés par Face ID sur les smartphones. Les données ne sont pas transférées sur leurs serveurs via internet, ce qui garantissait deux choses. La première, vu que le scan de notre visage reste sur le téléphone et n’était pas transféré sur internet, cela augmenter considérablement la sécurité de nos données personnelles. La seconde, c’est qu’Apple ne pouvait ainsi pas vendre ces données à des entreprises ou industriels tiers.

Face ID : Votre visage vaut de l’or

face id, iphone x, apple, face id securité

Depuis le 30 novembre, Apple autorise les développeurs à stocker vos données captées par le face ID. Ce qui veut tout simplement dire que le modèle 3D de votre visage peut être utilisé, analysé ou revendu par n’importe quel industriel à partir de maintenant. Apple ne stocke aucune donnée, mais les développeurs tiers sont maintenant autorisés à le faire. Ce qu’Apple vient de faire est grave, c’est la porte ouverte à toutes les dérives. La police pourrait très bien utiliser le modèle 3D de votre visage pour déverrouiller votre iPhone. Les industriels qui ont accès au scan de votre visage pourront l’analyser pour étudier votre comportement ou votre humeur vis-à-vis d’une publicité, d’un produit en vente ou d’une application.

Le Washington Post a contacté un développeur d’application pour iPhone utilisant justement les données recueillies par les capteurs du Face ID. Rinat Khanov a conçu une application, MeasureKit, permettant de scanner votre visage pour l’imprimer en 3D. Interrogé par un journaliste il explique “ne pas sentir beaucoup de surveillance supplémentaire d’Apple pour accéder aux données du visage d’un utilisateur.” Si Rinat Khanov ne compte pas revendre vos informations personnelles concernant votre visage, quand est-il des autres développeurs ?

Sources & crédits Source : https://www.washingtonpost.com/news/the-switch/wp/2017/11/30/apple-is-sharing-your-face-with-apps-thats-a-new-privacy-worry/?utm_term=.49d7f9ce23bb - Crédit :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *