Accueil / Insolite / Plus personne n’écoute ce qu’enregistrent Siri et l’assistant Google

Plus personne n’écoute ce qu’enregistrent Siri et l’assistant Google

siri et assistant google sur iphone et google home

Google arrête son programme de retranscription des messages vocaux passés à son assistant en Europe pour au moins trois mois. Apple de son côté le met en pause jusqu’à une mise à jour prochaine de son logiciel. Celle-ci donnera le choix aux utilisateurs d’être sur écoute.

Tout a commencé avec Alexa le mois dernier et la lettre d’un Sénateur américain. Amazon conserve indéfiniment, sous forme écrite, les commandes vocales passées à son assistante. Quelques jours après, un site d’information belge révèle que Google emploie des personnes pour écouter les enregistrements des commandes vocales. Puis, en début de semaine, le journal britannique The Guardian publie un article sur Siri. L’on y apprend qu’Apple fait exactement la même chose que Google.

Cet article a fait bouger les choses. Jusqu’à présent, les géants du net justifiaient leur pratique expliquant qu’elle était nécessaire au bon développement de leur assistant respectif. Un procédé pour améliorer leur intelligence artificielle et l’aider à mieux comprendre certaines langues, mais aussi à ne pas prendre en compte les enregistrements faits à l’insu des utilisateurs. Or c’est là un vrai problème. Même si les taux de commandes écoutées ne dépassent pas 1%, sur de gros volumes cela représente un nombre conséquent. Et certaines n’auraient jamais dû se retrouver dans ce panier, et encore moins enregistrées.

Siri et l’assistant Google modifient leur façon de faire

Aujourd’hui, Apple et Google font marche arrière. Ils ne cherchent plus à expliquer leurs décisions douteuses, mais arrêtent ce programme qui fait couler tant d’encre. Pour un temps en tout cas. Google a réagi en premier en annonçant la mise en pause pendant au moins trois mois de cette pratique, seulement en Europe. Délai qu’ils s’accordent pour trouver une solution à ce problème. Quant à la firme à la pomme, elle précise que la protection de la vie privée de leurs clients est leur priorité. Pour cela, ils comptent apporter une mise à jour à Siri qui permettra aux utilisateurs de leurs produits de choisir de s’exclure du programme d’écoute.

Nous retenons de tout cela que ces mesures ne semblent pas arranger ces entreprises. En effet, elles sont temporaires et localisées et servent surtout à ce que Google et Apple ne ternissent pas plus leur réputation. De son côté, Amazon observe avant de s’exprimer. Comme ces employés qui écoutent les commandes vocales, ces sociétés ont toute notre attention.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *