Accueil / CES 2019 / Apple nargue ses concurrents au sujet des données personnelles

Apple nargue ses concurrents au sujet des données personnelles

Apple nargue ses concurrents au sujet des données personelles

Pour le CES de Las Vegas 2019, Apple a décidé de faire les choses en grand. N’étant pas présente sur cet événement, préférant dévoiler ses produits lors de ses propres conférences, elle s’est offert une publicité pour narguer ses concurrents. Avec cette affiche, la marque à la pomme a voulu provoquer Amazon et Google au sujet de la protection des données de ses utilisateurs.

Pour la plus grande conférence sur les nouvelles technologies de l’année, le CES 2019 de Las Vegas, Apple a sorti les grands moyens pour narguer ses concurrents. En effet, la marque à la pomme est la grande absente de cet événement. Elle n’a toutefois pas dit son dernier mot. L’entreprise dirigée par Tim Cook a affiché sur la façade d’un hôtel proche de l’événement : ” Whats happen on your iPhone, stays on your iPhone” (ce qui se passe sur votre iPhone, reste sur votre iPhone). Avec ce clin d’œil au célèbre dicton : “ce qui se passe à Las Vegas, reste à Las Vegas”. La marque cherche à narguer ses concurrents dans un domaine où elle se démarque : l’utilisation des données personnelles.

Apple protège les données personnelles de ses utilisateurs et le fait savoir

Malgré son absence au CES 2019, Apple a voulu montrer qu’elle est toujours une concurrente de taille. Pour cela, elle s’est offert une publicité difficile à manquer sur la façade du Mariott SpringHill Suites, juste en face de l’événement. C’est le journaliste Chris Velazco d’Engadget qui a été le premier à voir l’affiche. Il a publié l’image sur Twitter.

Sur fond noir, on peut lire écrit en blanc : “ce qui se passe sur votre iPhone, reste sur votre iPhone”. Sur le côté est dessiné l’iPhone XS, et en dessous on peut voir le lien vers la page de protection de la vie privée d’Apple. La marque jette ainsi le gant à Amazon et Google à propos de leur politique d’utilisation des données. Les données personnelles des utilisateurs secouent souvent l’actualité. Les géants sont souvent au cœur de scandale impliquant la divulgation d’informations personnelles. Facebook et Google+ ont été victime de failles de sécurités qui ont dévoilé celles de milliers d’utilisateurs. Tandis que des conversations ont pu être écoutées sur l’enceinte connectée d’Amazon, l’Amazon echo.

Par cette publicité, l’entreprise de Tim Cook souhaite rappeler qu‘elle protège les informations de ses utilisateurs contrairement à ses concurrents qui vont parfois jusqu’à les vendre.

La NASA a trouvé un iceberg parfaitement rectiligne La NASA a publié le 17 octobre, sur son compte Twitter, une photo plutôt surprenante : un iceberg aux lignes droites et rectiligne. Lorsqu’il s’est détaché de la banquise, l’iceberg s’est transformé en rectangle parfait. Pas commun. Des angles droits et une surface bien lisse. Les scientifiques de la NASA sur place, n’en sont pas revenus. Ils ont l’habitude de voir des icebergs tabulaires mais jamais de lignes aussi droite. L’effet wow ne s’est pas fait attendre, et très vite l’image postée par le compte NASA ICE a créé l’engouement. Iceberg carré L’homme n’y est pour rien pour une fois, la banquise a fait son travail, lorsqu’elle devient trop lourde un peu comme un ongle qui serait trop long, elle casse et forme ces icebergs. Rassurez-vous l’agence américaine n’était pas sur place pour organiser une immense chasse aux icebergs qui ressemble à des parallélépipèdes rectangles. Comme quoi le hasard fait parfois bien les choses. Objectif initial de la mission : recenser en image l’Antarctique afin de mieux comprendre comment le réchauffement climatique affecte la banquise et comment la glace évolue. C’est à quelques kilomètres de la barrière Larsen que cet iceberg étrangement parfait est apparu. Selon les scientifiques, il a sûrement dû se détacher de la banquise, appelé Larsen C. Bien sûr nous ne pouvons pas connaître exactement sa taille même si la scientifique spécialiste de la banquise Kelly Brunt pense qu’il doit au moins mesuré 1km de long. Elle ajoute qu’il ne faut pas oublier qu’il ne s’agit ici que de la partie immergée de l’iceberg. Ces belles lignes blanches et rectilignes ne représentent donc que 10% de l’iceberg. Mais au vu de tels angles droit, la césure avec la banquise a dû se faire très récemment. Des paysages qui nous fascinent Ce n’est pas la première fois que la NASA nous surprend et nous émerveille devant la beauté glacée de ces paysages figés. Un magnifique couché de soleil surplombant les montagnes givrées, un iceberg en forme de cœur ou encore une eau bleu profond. L’antarctique a tant de mystères et de choses à nous apprendre sur notre environnement, son esthétisme n’est qu’un bonus. Avantage qui permet bien souvent à l’agence américaine de faire la lumière sur le réchauffement climatique ou sur la situation alarmante de la banquise.