Apple vous passera bientôt la bague connectée au doigt

À en croire le dernier brevet déposé par Apple, le prochain chantier de la marque à la Pomme serait celui des bagues connectées.

Après les montres et les bracelets connectés précédemment décrits, place donc aux bagues intelligentes. En pleins balbutiements, ce marché spécifique dans la sphère des objets connectés serait donc sondé par Apple. C’est ce que le géant californien cherche désormais à nous suggérer avec la pose de son dernier brevet faisant état de l’intégralité des fonctionnalités potentielles de ce produit.

Plutôt alliance ou gadget ?

L'I-ring

Encore au stade de concept, cette bague connectée composée d’un petit écran serait donc une prouesse de nanotechnologie, pratique chère à la marque, avec en outre un transmetteur sans fil, un microphone, un capteur biométrique concentrés dans l’habitacle de l’objet, ainsi qu’une batterie rechargeable.

Son châssis est potentiellement composable via plusieurs matériaux différents, ce qui laisse songer à une offre de personnalisation envisagée. Il est ainsi aisé de penser aux opportunités qui s’offrent à Apple dans l’objectif  de signer de futurs partenariats avec les grands noms de l’industrie du luxe pour promouvoir ses produits. Déjà vu dîtes-vous ?

Côté fonctionnalité, la bague connectée, qui est faite pour être portée sur l’index et utilisée avec le pouce, servira de relais entre votre arsenal de produits Apple, en particulier votre iPhone. Grâce à la technologie du 3D Touch, vous pourrez, semble-t-il, utiliser discrètement votre appareil mobile dans les situations qu’ils l’obligent via votre bague connectée, à travers les réseaux Wi-fi, Bluetooth ou encore NFC (Near Field Communication, ou Communication à courte portée).

Description de la bague connectée d'Apple
Croquis de l’I-Ring figurant sur le brevet.

 

Rien de très novateur sur le papier donc, hormis l’interconnectivité que posséderaient les bagues connectées entre elles : dans l’exemple formulé par le brevet déposé par Apple, celles-ci pourraient opérer des actions concertées : par exemple, vous effectuez une commande vocale pour initier un transfert d’argent pour un tiers, l’action ne s’effectuera que lorsque vous lui aurez serré la main, si celui-ci est bien entendu également muni d’une bague connectée.

Pas de quoi se prendre pour Green Lantern donc, mais on peut s’attendre à certaines innovations plus parlantes au fil du développement du concept d’ici les prochains mois. D’ici là, les bagues resteront les ornements décoratifs qu’on connaît.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *