Accueil / Insolite / Eelume : une anguille robot concierge des fonds marins

Eelume : une anguille robot concierge des fonds marins

anguille robot fonds marins

Eelume est une anguille robot actuellement en développement dans un laboratoire de recherche sous-marin en Norvège. Ce véhicule autonome devrait principalement servir de robot à tout faire utilisé pour la maintenance des gazoducs et oléoducs.

L’université norvégienne des sciences et technologies a ouvert son laboratoire des mers le plus profond à 365 mètres sous le fjord de Trondheim. Une équipe de chercheurs s’en sert pour mettre au point des véhicules sous-marins autonomes (ou AUV en anglais). Ces AUV ont un champ d’action qui tourne principalement autour de l’entretien des oléoducs et des gazoducs. Mais ils peuvent également servir dans l’agriculture sous-marine, pour des missions de livraison ou dans l’intervention sur des plateformes éoliennes off-shore. 

Depuis 2015, une société norvégienne du nom de Eelume travaille sur un prototype d’anguille robot du même nom. Il peut se déplacer par ses propres moyens. Contrairement aux autres robots sous-marins commandés à distance, il n’a pas besoin d’être relié à un câble pour fonctionner. Sa morphologie particulière lui permet d’atteindre des recoins d’ordinaire peu accessibles. Grâce à sa composante modulaire, il peut équiper différentes sortes d’outils. Il a ainsi le choix entre un grappin, un bras pour fermer les valves, quelques capteurs et de quoi nettoyer. 

Une anguille robot nettoie les fonds marins

Ce robot est conçu pour rester en permanence dans les fonds marins, à des profondeurs situées entre 240 et 310 mètres. En période de non-activité, il se recharge dans une station prévue à cet effet. Puis, il se tient prêt à intervenir dès qu’il est appelé. Il est donc disponible pour remplir ses fonctions dans des délais très courts, sans le besoin qu’un bateau se trouve à la surface. 

La société pétrolière norvégienne Equinor a financé en partie les équipes de recherche d’Eelume. Ils comptent avoir à disposition ces anguilles robots pour des opérations de maintenance de leurs gazoducs et autres pipelines, une fois la période d’essais passée. Ces engins devraient à terme remplacer les plongeurs pour les opérations sous-marines en tout genre. Cela représenterait un gain considérable de temps et même d’efficacité. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *