Accueil / Guides d'achats / Amazon : L’histoire du n°1 du e-commerce en 5 étapes

Amazon : L’histoire du n°1 du e-commerce en 5 étapes

Amazon vient de lancer de nouveaux avantages Business Prime et s’attaque désormais au marché du e-commerce professionnel. Mais il n’a pas toujours été le géant qu’on connaît. Suivez les 5 étapes qui ont fait d’Amazon ce qu’il est aujourd’hui. De simple librairie à New York à numéro 1 du e-commerce dans le monde.

Amazon a annoncé mardi 23 octobre, le lancement de nouveaux avantages Business Prime destinés aux entreprises. Tout cela est possible grâce à Spend Visibility, un logiciel qui aidera les professionnels à mieux gérer leurs dépenses et à identifier des opportunités d’économies. Ils pourront bénéficier d’une carte Amazon Business American Express, mais également d’une livraison gratuite le jour même ou le lendemain.

Encore une fois il a réussit à gagner la confiance de ses clients sur un autre terrain. Aujourd’hui numéro 1 du e-commerce Amazon est de partout et entend bien être le premier de A à Z. Le géant a tout raflé sur son passage, en l’espace d’une génération. Même son CEO, Jeff Bezos est devenu l’homme le plus riche du monde, dépassant largement Bill Gates. Un jeu vous propose même de dépenser toute sa fortune. Comment Amazon a réussi à conquérir le marché du e-commerce de manière si foudroyante ? Suivez la folle histoire de ce géant, qui l’a conduit en 5 étapes à devenir le numéro 1 du e-commerce.

Amazon : Une confiance à toute épreuve

Selon une étude de juin 2017, menée par le magazine The Verge et Reticle Research, Amazon est un cas unique en son genre. Compagnie impitoyable et hyper-rentable qui pourtant gagne la confiance et la sympathie inconditionnelle de sa clientèle. Drôle de mélange dans le monde du business.

Les raisons de cette affinité ? Un service client irréprochable, une relation client personnalisée sans oublier des prix défiants toute concurrence sans jamais laisser de côté la qualité et l’innovation.

Pour être numéro un, il faut être de partout à la fois et la multinationale n’a pas perdu de temps. Un des exemples les plus parlants reste le lancement dAmazon Echo, qui prend de plus en plus de place dans nos foyers. « Hey Google ! » semble être évincé par Alexa. Grâce à ce nouvel assistant, plus besoin de sortir de chez soi, il suffit d’une commande vocale et le monde est à votre portée : un conseil, commander une pizza, une information, Alexa n’a besoin de personne et elle espère que vous n’aurez besoin que d’elle.

Histoire d'Amazon Echo dans l'historie d'Amazon

Une livraison parfaite de A à Z

Quand on parle de livraison chez Amazon, on ne fait pas les choses à moitié. Le client est roi et le faire attendre n’est pas dans la vision d’Amazon. Pour aller encore plus vite il y a « Amazon Logistics », leur propre service de livraison, afin de ne plus être dépendant de la poste.

Encore plus ambitieux, il anticipe les achats de ses clients. Par exemple si vous consultez un produit trois fois sur leur site, Amazon envoie directement l’article dans l’entrepôt le plus proche de chez vous. Ainsi lorsque vous vous déciderez enfin à l’acheter, vous le recevrez encore plus vite.

livraison rapide et efficace chez Amazon

Mais sur cette plateforme on ne fait pas qu’acheter, on vend également. Il y a quelques années Amazon a fait le choix de créer sa propre Marketplace, depuis c’est la moitié de ses ventes qui viennent de là. Des places de marché qui permettent aux particuliers, mais aussi aux startups et aux PME de se lancer dans le e-commerce tout en profitant du gage de qualité et de savoir-faire d’Amazon. Formidable outil de croissance pour ses entreprises, qu’Amazon tente de plus en plus d’exploiter.

Du papier à la Kindle

Et on disait que le papier était mort, Amazon nous prouve une nouvelle fois le contraire. Dès sa création il s’est très vite emparé du secteur de la vente des livres puisqu’il contrôle aujourd’hui 50 % des ventes de livres aux États-Unis. Lorsque je vous disais que cette entreprise était omniprésent. Avec la montée des e-books, Amazon s’est très vite emparé de ce secteur en lançant sa première liseuse Kindle en 2007 vendue pour 399 $. Et aujourd’hui ? Je pense que vous voyez où je veux en venir : ils sont également numéro un sur le marché des liseuses. Et si ce n’était pas suffisant, il y a également un service d’édition, grâce à la nouvelle plateforme : Kindle Direct Publishing, vous pouvez déposer vos livres et les vendre. Hachette, Gallimard prenez gare, Jeff Bezos est là.

amazon lance la liseuse Kindle en 2007

Et pour ceux qui n’aime pas lire, pas d’inquiétude, ne vous précipitez pas chez Netflix, Amazon Prime est là et le moins qu’on puisse dire c’est que le petit poussin à bien grandit et tutoie Netflix. Avec plus de 100 millions d’abonnés, l’entreprise est dans la cour des grands et se lance même dans la production de séries et de films. Et je parle de créations originales qui gagnent des Oscars et des Emmys Award, rien que ça. Bref, Amazon Prime est à présent l’un des poumons de l’industrie hollywoodienne. Goliath, Jack Ryan, Hand to God sans parler de This Is Us, Amazon est au premier plan.

amazon concurrence netflix avec Amazon prime

Amazon Pantry : À boire et à manger

Un petit creux ? Une envie pressante de fraises ou de sucreries ? Amazon est encore là. From A to Z, pour le coup leur slogan n’est pas mensonger. Amazon a créé en 2014 Amazon Fresh afin de livrer des produits alimentaires le plus rapidement possible, suivi de la création de Prime Pantry. Une manière d’encadrer le marché et de s’imposer le plus agressivement possible face à des géants du secteur comme Walmart. Afin d’infiltrer le marché et d’accéder au cadi de ses clients, Jeff Bezos a décidé de racheter la chaîne de supermarché Whole Foods pour la modique somme de 13,7 milliards de dollars. Comme quoi sa fortune colossale lui permet effectivement d’imposer sa domination sur le marché.

Conséquence de cette partie d’échecs ? Exploitation de tous les avantages que procure cette nouvelle acquisition : livraison et drive ? Check. Réduction dans le magasin ? Check. Récompenser ses clients de leur fidélité en leur faisant profiter de ces réductions ? Check et double Check.

Mais ce n’est pas tout, grâce à cet investissement, l’entreprise est aujourd’hui capable de proposer des prix défiant toute concurrence ce qui a déclenché la première guerre du genre avec Walmart. Même là ils parviennent à être numéro 1. Walmart n’a pas attendu et a répliqué en investissant massivement dans l’e-commerce.

La France n’est pas en reste puisque Amazon s’est allié à Monoprix. Depuis un mois environ, on peut retrouver plus de 6000 produits Monoprix sur Amazon Prime Now.

On n’est jamais mieux servi que par soi-même

L’innovation est une part importante de leur réussite. Voilà pourquoi en 2016 Amazon a lancé ses tout premier Amazon Go. Des magasins sans caisses, vous n’avez qu’à prendre les produits que vous souhaitez et des caméras scannent automatiquement vos articles. Ce n’est qu’une fois que vous aurez quitté le magasin que l’on vous débitera de la somme due. Il n’y en a pour l’instant qu’à Chicago, Seattle et San Francisco. Mais la société ne s’arrêtera pas là et compte bien ouvrir 3000 enseignes supplémentaires d’ici à 2021. Ces Go Store seront alors en mesure de concurrencer des enseignes telles que CVC ou encore 7-Eleven aux États-Unis.

Une expérimentation a même débuté: un nouveau genre de magasin qui ne vendrait que des produits Amazon notés 4 étoiles sur le site et qui serait basé à New York.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *