Accueil / Insolite / L’Allemagne interdit les smartwatchs pour enfants et demande leur destruction

L’Allemagne interdit les smartwatchs pour enfants et demande leur destruction

kids smartwatch, montre connectée, allemagne, surveillance, sécurité objet connecte

L’Allemagne a décidé d’interdire les smartwatch pour enfants qui ont une fonction d’écoute. Des parents les utiliseraient pour écouter illégalement les enseignants pendant les cours qu’ils donnent aux enfants. Une décision prise le vendredi 17 novembre par l’agence fédérale des réseaux.

L’agence de surveillance des réseaux, un régulateur allemand, a décidé d’interdire les smartwatchs pour enfant qui ont une fonction d’écoute dans tout le pays. Dans une annonce publiée vendredi 17 novembre, l’agence a fait part des mesures prises contre certains revendeurs en ligne. Pour le moment, seules les montres connectées destinées aux enfants âgés de 5 à 12 ans sont prises pour cibles. Les smartwatchs pour enfants sont accusés de pouvoir écouter à distance les conversations du porteur de la montre, un acte de surveillance secret et illégal en Allemagne.

L’agence a demandé aux parents de détruire tous les appareils qu’ils ont achetés, et a demandé aux écoles d’être à l’affût des smartwatchs utilisées par les enfants – et de demander la destruction des appareils d’écoute qu’ils identifient.

En février dernier, la même instance de régulation avait interdit la vente d’une poupée connectée à Internet appelée “Mon amie Cayla” pour des raisons similaires.

Quand nos enfants deviennent des mouchards humains

kids smartwatch, montre connectée, allemagne, surveillance, sécurité objet connecte

Ce que reproche le gouvernement allemand aux montres connectées pour enfants, c’est leur capacité d’écoute. Des applications comme “Babyphone” ou “fonctions de surveillance” sont accusées de permettre aux parents d’espionner les professeurs de leurs enfants, quand ceux-ci sont à l’école, ce qui est formellement interdit.

“Grâce à une application, les parents peuvent utiliser les montres de ces enfants pour écouter sans se soucier des droits et libertés individuelles ceux qui les entourent. Ils doivent être considérés comme un système de transmission non autorisé”, a déclaré Jochen Homann, président de l’Agence Fédéral des Réseaux.” Selon nos recherches, les montres des enfants sont également utilisées par les parents pour écouter les enseignants en classe.”

L’Agence fédérale des réseaux n’est pas le seul organisme européen concerné par les risques posés par les jouets connectés pour enfants. Le mois dernier, le Conseil norvégien des consommateurs a publié un rapport sur les montres connectées pour enfants. Une inquiétude grandissante concernant les failles de sécurités et de confidentialités de ces objets connectés destinées aux plus jeunes.

Selon Techcrunch, la dernière interdiction pourrait accroître la pression exercée par la Commission européenne afin de déterminer si une réglementation à l’échelle de l’Union européenne est envisageable pour les jouets connectés à Internet. En février dernier, le commissaire à la justice, aux consommateurs et à l’égalité des sexes a exprimé son inquiétude en disant à la  BBC : «Je m’inquiète de l’impact des poupées connectées sur la vie privée et la sécurité des enfants.

 

Sources & crédits Source : https://techcrunch.com/2017/11/20/germany-bans-kids-smartwatches-that-can-be-used-for-eavesdropping/ - Crédit :