Accueil / Insolite / Addiction aux réseaux sociaux : bientôt une loi pour l’encadrer ?

Addiction aux réseaux sociaux : bientôt une loi pour l’encadrer ?

Dépendance aux réseaux sociaux

La dépendance aux réseaux sociaux et aux écrans de manière générale est un véritable problème. Aussi, le gouvernement souhaite réduire cette dépendance, quitte à passer par une loi.

Certains internautes, surtout les plus jeunes, peuvent passer un temps considérable sur les réseaux sociaux et autres applications au point d’en développer une dépendance. Des études ont aussi montré les dangers connexes que cette dépendance génère comme des dépressions, des troubles du rapport à son image, etc. Aussi, le gouvernement entend travailler sur ce sujet et lutter contre cette forme d’addiction, quitte même, à passer par une loi pour l’encadrer s’il le faut.

Une loi pour lutter contre l’addiction aux réseaux sociaux

Interrogé par nos confrères de RTL, Mounir Mahjoubi, le secrétaire d’État au Numérique, a indiquer qu’il souhaite lutter contre la dépendance aux réseaux sociaux, aux applications et d’une façon plus générale, au temps passé sur les écrans. Un débat est d’ores et déjà posé qui implique, par ailleurs, aussi le ministère de la santé. Le secrétaire d’État au Numérique a ainsi expliqué qu’il y aurait tout d’abord une écoute des français mais aussi une mobilisation des principaux réseaux sociaux et applications.

Dépendance aux réseaux sociaux loi

Les réseaux sociaux travaillent effectivement à retenir l’internaute et ont optimisé leurs plateformes en ce sens créant ainsi, chez certains, une véritable dépendance. Le gouvernement souhaite plus de transparence de la part de ces géants et souhaite un changement d’attitude. Plusieurs plateformes, comme par exemple Facebook, Instagram et YouTube, proposent d’ailleurs aux utilisateurs de connaitre le temps qu’ils ont passé sur le réseau. Ces apports, bien accueillis par le gouvernement, sont cependant jugés insuffisants et celui-ci envisage même une loi pour encadrer ce risque de dépendance telle que celle qui régit par exemple les casinos ou les jeux d’argent.

Sources & crédits Source : RTL - Crédit :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *