Accueil / Multimédia / Hi/Fi - Son / Apple a vendu 600 000 HomePod en 2 mois

Apple a vendu 600 000 HomePod en 2 mois

HomePod blanc sur une table noire

Il serait très facile de penser qu’Apple ne commercialise que des smartphones, notamment des iPhone. Pourtant, la multinationale américaine est également spécialisée dans la conception et la commercialisation d’autres produits électroniques. Il s’agit des logiciels informatiques et des ordinateurs personnels. Il s’agit également de montres, de lecteurs multimédia ou encore de suites bureautiques. Si vous souhaitez avoir plus d’informations sur les iPhone, ce que la marque vend le plus, vous pouvez consulter Pixypia.com qui proposent des guides et des tutoriels pour savoir utiliser à 100% son téléphone Apple.

En juin 2017, la marque va innover. Elle présente, le 5 de ce mois, sa toute première enceinte connectée. Le HomePod possède les mêmes caractéristiques que ses autres collègues, l’Amazon Echo ou encore, le Google Home. Elle sortira finalement printemps 2018. Elle est sous deux différentes couleurs : le gris sidéral et le blanc. Cette enceinte est conçue par Apple elle-même, et fabriquée par Foxconn et Inventec.

Après sa sortie, la société Strategy Analytics, basée aux Etats-Unis et avec pour Président Harvey Cohen, va estimer qu’Apple aurait vendu 600 000 de ses enceintes en deux mois. Que comprendre par ces chiffres ?

Qu’est-ce qu’une enceinte ?

L’enceinte est représentée sous la forme d’un coffret. Ce coffret est composé d’une multitude de haut-parleurs. Ces derniers permettent de reproduire toutes sortes de sons. Un amplificateur audio se charge de la reproduction des sons. Selon les volontés du concepteur, la partie où se trouve l’amplificateur peut être rattachée ou pas à l’enceinte. Il ne faut pas oublier la présence des filtres au sein de cet appareil électronique. Ils mettent en forme des grandeurs électriques.

Les enceintes étaient autrefois communément appelées baffles. Leur conception est une suite des phonographes, des gramophones et des haut-parleurs. Les enceintes sont, on pourrait l’affirmer, une appellation métonymique des baffles.

Qu’est-ce que le HomePod ?HomePod Noir sur table en bois

Le HomePod est une enceinte intelligente. Elle a suivi l’Amazon Echo, sortie en 2014, et le Google Home, sorti en 2016. Elle est conçue avec un processeur Apple A8, et se connecte avec AirPlay 2. Une enceinte a la capacité de reconnaître la voix d’un être humain. Elle lui obéit, elle peut parler à cet individu et ainsi, interagit avec lui. L’enceinte HomePod fonctionne grâce à l’assistant vocal Siri, mis en place par le géant Apple, lui-même.

Son écran est tactile et de type LED. Il est placé en haut de l’appareil et elle affiche l’icône lumineuse de l’assistant vocal. L’écran est de 272×340 pixels et possède une mémoire RAM de 1 Go. Elle se connecte au Wifi et pèse exactement 2,5 kilos.

Le HomePod a été commercialisé à 349 dollars aux Etats-Unis, puis au même prix en euros, dans les pays européens. Il est par conséquent beaucoup plus cher que le Google Home par exemple, qui lui, avait été vendu à 149 dollars. A ce prix, Apple dit avoir misé sur une meilleure qualité audio et sur les 6 microphones de cet appareil. Il vous permet en effet de donner des ordres de très loin. Peu importe que de la musique ou du bruit recouvre votre voix, cette enceinte est capable de la détecter et de lui obéir. Il est également plus gros que ce dernier, puisqu’il fait 17,2 cm en hauteur, et 14,2 cm en largeur.

Les estimations de Strategy Analytics

Le produit d’Apple est placé derrière celui d’Amazon et de Google. Strategy Analytics estime en effet qu’Apple ne détiendrait que 6% du marché de ces enceintes. Pendant que le concurrent Google en est à 26% et Amazon, à 43%. Cette dernière aurait vendu 4 millions de ses produits, Google en aurait vendu 2, 4 millions, et Apple, seulement 600.000 enceintes.

L’analyse a été rendue publique le 17 mai dernier, et ces estimations comptent pour les trois premiers mois de l’année. Bloomberg est une société américaine spécialisée dans l’information financière et économique. Elle affirmait même de son côté que l’enceinte intelligente d’Apple ne se vendait certainement pas comme il a été prévu.

Pourquoi ce chiffre ?

Les explications ne sont pas difficiles à comprendre. En effet, le HomePod a commencé à être commercialisé seulement depuis le 09 février 2018. Hormis la France, pays dans lequel il était depuis fort longtemps disponible, il était impossible de le trouver ailleurs. Par conséquent, il ne serait pas juste d’affirmer qu’Apple ait disposé d’un trimestre entier. Le dernier trimestre de l’année s’achevant le 31 mars 2018.

Par ailleurs, Strategy Analytics n’a pris en compte que les enceintes intelligentes Apple expédiées. Il ne s’agirait pas du tout de celles vendues. Retenons également qu’il ne s’agit que d’estimations, de la part de la société américaine d’analyses financières.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *