Accueil / Loisir / Drones / La campagne “Zano” l’énorme flop de Kickstarter

La campagne “Zano” l’énorme flop de Kickstarter

Zano

Avec plus de 2,3 millions de fonds sur sa dernière campagne “Zano”  l’entreprise de financement américaine Kickstarter réalise non seulement son plus gros succès mais également un de ses plus gros “flop”.

Le sujet ?

Ce qui devait être la plus grosse campagne Kickstarter en Europe s’est lourdement écrasée.
Après des soucis déjà rencontrés chez les drones c’est au tour de la campagne Kickstarter Zano, lancée en novembre dernier, qui avait récolté plus de 3,6 millions de dollars ( environ 2,3 millions d’euros) et qui fût le plus gros succès de la plateforme Kickstarter.
De son nom « Zano » était un mini-drone fort intéressant, personnel et portable il possédait de bonnes capacités vidéo HD, une autonomie acceptable ou encore une fonction capable de suivre l’utilisateur à distance.

Zano

Le pourquoi ?

Face à cette pluie de demandes ( 15 000 mini drones ) la société à l’origine de sa conception, The Torquing Group, n’a pas été capable de produire autant de Zano que les demandes fournies n’en produisant qu’une petite centaine.
Les retards se multiplient, les demandeurs s’impatientent et comme si ce n’était pas assez préoccupant les Zano distribués sont défectueux. Problème de vol, autonomie qui ne tient pas ses promesses, qualité vidéo affreuse les Zano déçoivent.

« Nous sommes très déçus du résultat du projet Zano et nous aimerions profiter de cette occasion pour remercier tous ceux qui nous ont soutenus durant cette période difficile , en particulier nos fidèles employés dont l’engagement a dépassé toutes les attentes. » s’exprime la compagnie.

Certains utilisateurs s’insurgent demandant parfois un remboursement conséquent, ils se plaignent sur les réseaux sociaux ( notamment Facebook et Twitter ) dénonçant le projet , l’assimilant à une « fraude » et désignant les employés de la compagnie comme des « escrocs ».
D’autres déclarent qu’ils se sentent trompés, le Zano ayant été présenté comme un produit quasiment fini nécessitant juste les fonds nécessaires afin de les mener jusqu’à la finition.

Zano

Ce n’est pas la première déception

Récemment lors de la campagne “Coolest Cooler” Kickstarter avait trouvé plus judicieux de commencer à vendre ses produits sur Amazon avant de les expédier aux pré-commanditaires.
À travers quelques vidéos parodiques tel que « Fano Flying Box », les investisseurs rappellent à quel point il faut être prudent lorsque certains projets Kickstarter ou Indiegogo promettent beaucoup de choses.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *