Accueil / CES 2019 / CES 2017 : Fiat Chrysler dévoile Portal, sa voiture familiale connectée

CES 2017 : Fiat Chrysler dévoile Portal, sa voiture familiale connectée

fiat chrysler portal

Fiat Chrysler a décidé de se lancer sur le marché des voitures familiales connectées. Après l’annonce de son partenariat avec Google pour développer un mini-van connecté, la marque italienne a présenté Portal. Un projet maison conçu pour “le mode vie millenial”. Simple et fonctionnel, le véhicule électrique est pensé pour être à la fois un espace de travail et un lieu de vie pour la famille. 

fiat chrysler portal ces 2017

Portal, une voiture électrique et autonome

C’est un nom qui semble tout droit sorti d’un jeu vidéo. Mais si le nom rappelle la franchise de Valve, le design est lui loin d’être avant-gardiste. Portal, le véhicule présenté par Fiat Chrysler au CES 2017 est avant tout pensé pour être fonctionnel. Equipé de six sièges, le véhicule est modulable pour augmenter la taille du coffre. Les portes coulissent du centre vers l’avant et l’arrière pour faciliter la montée des passagers.

La conduite autonome est de niveau 3 pour l’instant, ce qui signifie qu’elle repose encore en grande partie sur l’utilisateur. Celui-ci peut toutefois se reposer sur le véhicule dans certaines conditions. Cependant, la marque a précisé que le matériel nécessaire pour une mise à jour au niveau 4 est déjà intégré.

Selon Fiat Chrysler, le véhicule électrique est doté d’une autonomie de 400 kilomètres avec une seule charge de la batterie. Celle-ci pourrait grâce à une recharge de 20 minutes parcourir 240 kilomètres de plus. Pendant la recharge, des LED indiquent le niveau de la batterie.

fiat chrysler portal ces 2017

Un espace de vie

Le véhicule est selon la marque italienne avant tout destiné aux “millenials” (les personnes nées entre 1980 et 2000). Ceux-ci ont défini “qu’ils voulaient une voiture pour le long terme qui grandira avec eux alors que leur vie change” explique Tim Kuniskis, le responsable des voitures particulières en Amérique du Nord de la marque. “C’est à la fois un lieu de réunion où jusqu’à six personnes peuvent se retrouver et un véhicule modulable qui peut s’adapter à l’agrandissement des familles des millenials” conclut-il.

Une multitude de petits gadgets sont intégrés pour proposer une expérience personnalisée aux différents utilisateurs. Le concept “Zoned Auto” permet ainsi au conducteur et à son passager avant d’écouter deux musiques différentes sans qu’aucun des deux ne soit gêné. Le véhicule intègre aussi plusieurs caméras. Certaines permettent de prendre des selfies. D’autres sont utilisées pour la reconnaissance faciale. Le véhicule sait ainsi qui se trouve à l’intérieur. Une idée intéressante pour paramétrer le véhicule en fonction des utilisateurs. L’habitacle mais aussi la conduite pourront ainsi être personnalisés par avance sans qu’il soit nécessaire de changer manuellement les réglages à chaque fois.

Rappelons que les concept-car ne sont souvent pas des véhicules destinés à être commercialisés. Ils servent davantage de vitrine à la marque pour montrer sa vision du véhicule du futur ou ce dont sont capables ses ingénieurs.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La NASA a trouvé un iceberg parfaitement rectiligne La NASA a publié le 17 octobre, sur son compte Twitter, une photo plutôt surprenante : un iceberg aux lignes droites et rectiligne. Lorsqu’il s’est détaché de la banquise, l’iceberg s’est transformé en rectangle parfait. Pas commun. Des angles droits et une surface bien lisse. Les scientifiques de la NASA sur place, n’en sont pas revenus. Ils ont l’habitude de voir des icebergs tabulaires mais jamais de lignes aussi droite. L’effet wow ne s’est pas fait attendre, et très vite l’image postée par le compte NASA ICE a créé l’engouement. Iceberg carré L’homme n’y est pour rien pour une fois, la banquise a fait son travail, lorsqu’elle devient trop lourde un peu comme un ongle qui serait trop long, elle casse et forme ces icebergs. Rassurez-vous l’agence américaine n’était pas sur place pour organiser une immense chasse aux icebergs qui ressemble à des parallélépipèdes rectangles. Comme quoi le hasard fait parfois bien les choses. Objectif initial de la mission : recenser en image l’Antarctique afin de mieux comprendre comment le réchauffement climatique affecte la banquise et comment la glace évolue. C’est à quelques kilomètres de la barrière Larsen que cet iceberg étrangement parfait est apparu. Selon les scientifiques, il a sûrement dû se détacher de la banquise, appelé Larsen C. Bien sûr nous ne pouvons pas connaître exactement sa taille même si la scientifique spécialiste de la banquise Kelly Brunt pense qu’il doit au moins mesuré 1km de long. Elle ajoute qu’il ne faut pas oublier qu’il ne s’agit ici que de la partie immergée de l’iceberg. Ces belles lignes blanches et rectilignes ne représentent donc que 10% de l’iceberg. Mais au vu de tels angles droit, la césure avec la banquise a dû se faire très récemment. Des paysages qui nous fascinent Ce n’est pas la première fois que la NASA nous surprend et nous émerveille devant la beauté glacée de ces paysages figés. Un magnifique couché de soleil surplombant les montagnes givrées, un iceberg en forme de cœur ou encore une eau bleu profond. L’antarctique a tant de mystères et de choses à nous apprendre sur notre environnement, son esthétisme n’est qu’un bonus. Avantage qui permet bien souvent à l’agence américaine de faire la lumière sur le réchauffement climatique ou sur la situation alarmante de la banquise.