Accueil / Santé connectée / Cinq technologies qui peuvent aider les aveugles au quotidien

Cinq technologies qui peuvent aider les aveugles au quotidien

Une personne aveugle équipée du bracelet Sunu, une technologie qui agit de la meme manière qu'un sonar

Etre privé de la vue, même partiellement, représente un handicap considérable au quotidien. Se déplacer dans des espaces que l’on ne connaît pas, pratiquer des loisirs, de nombreuses activités deviennent beaucoup plus compliquées à accomplir. Les objets connectés peuvent se substituer, au moins partiellement, à un sens déficient. Découvrez cinq accessoires et prototypes qui peuvent aider les aveugles. 

Sunu, le bracelet ultrason pour les aveugles

SUNU aveugles

Construit à l’institut Tec de Monterrey, Sunu est un bracelet connecté spécifiquement destiné aux personnes aveugles. Il est basé sur un système de sonar qui aide lors des déplacements quotidiens. Il peut détecter des obstacles et le cas échéant prévenir son porteur grâce à des vibrations. C’est une technologie similaire à ce qu’utilisent les dauphins et les chauves-souris pour s’orienter. Ce procédé est plu efficace qu’une canne puisqu’il détecte à une distance supérieure. Toutefois, il est aussi moins visible, ce qui pourrait causer des problèmes dans la rue, si la personne en face ne détecte pas le handicap et ne se décale pas.

Le bracelet Sunu est vendu au prix de 249 dollars. Après une opération en semi-teinte sur Indiegogo (21.000 dollars sur un objectif de 50.000), le produit a bien été réalisé et les livraisons ont été effectuées. Il semble pour l’instant impossible de commander le produit, il faudra attendre que l’entreprise prépare la suite.

Seeing AI, les lunettes qui décrivent le monde aux malvoyants

seeing ai aveugles

Pour un aveugle, rentrer dans une pièce et ne pas voir ce qu’il y a en face de lui ou dans une pièce quand il y rentre est à la fois frustrant et dangereux. Les lunettes PivotHead ont été adaptées par un ingénieur de Microsoft, lui-même atteint de cécité. « L’une des choses dont j’ai le plus rêvé depuis que je suis à l’université, c’est d’avoir quelque chose qui puisse me dire à tout moment ce qui m’entoure », explique-t-il dans la vidéo de présentation du projet. Un rêve devenu possible grâce à une application intitulée Seeing AI. Celle-ci permet ‘avoir des indications sur ce qui est face au porteur. L’outil utilise aussi un logiciel de reconnaissance faciale qui informe sur l’humeur et l’âge d’un interlocuteur.

Les lunettes sont en vente au prix de 299 dollars. En revanche, l’application n’a pas encore été rendue publique. Il faudra donc patienter encore un peu.

VIDI, la réalité augmentée contre la perte de la vue

Vidi aveugles

La dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) est la première cause de cécité chez les plus de 50 ans. Elle cause peu à peu une perte d’indépendance chez le seniors et les rend plus vulnérables. Les principaux symptômes sont une réduction des capacités visuelles, une déformation des lignes et l’apparition d’une tache sombre dans le champ de vision. La société française LightVision fournit une alternative grâce à la réalité augmentée. Ses lunettes permettent de restituer les images environnantes. Le porteur a aussi la possibilité de zoomer et d’ajuster la luminosité et les contrastes. Si vos deux yeux ne sont pas dans la même situation, les lunettes le détectent automatiquement et ajustent chaque œil en fonction de son besoin.

L’entreprise n’indique pas sur son site où on peut acheter les lunettes VIDI. Officiellement le produit est en vente depuis 2015 et son prix devrait varier entre 2.000 et 3.000 euros. A terme, l’entreprise souhaite pouvoir adapter se lunettes à d’autres pathologies.

Dot, la montre connectée en brailleDot aveugles

Si vous avez une montre connectée au poignet, regardez-la. Son bel écran plat, son affichage digital ou même son mélange d’aiguilles et de notifications. Une merveille technologique sans aucune aspérité. Vous n’y avez sans doute jamais réfléchi, mais pour les aveugles, un tel modèle serait complètement inutile. Heureusement, la première montre connectée en braille pourrait changer les choses. Nommée Dot, elle est dotée d’un affichage dynamique capable d’afficher quatre caractères en braille simultanément. Malgré un visuel un peu rude, cette montre connecté affiche des technologies plutôt intéressantes. Vous pouvez bien sûr y lire l’heure, lire des messages , recevoir des notifications, avoir vos données fitness…Pour l’instant, elle est encore en bêta-test mais après plus de deux ans de développement, ses créateurs affirment toucher au but.

Lechal, chaussures et semelles connectées pour les malvoyants

chaussures Lechal aveugles

Nous vous en parlions il y a quelques semaines à l’occasion de notre article sur les semelles connectées. La marque indienne Lechal propose des semelles et des chaussures connectées destinées aux aveugles. L’idée est d’utiliser les chaussures grâce à un système de GPS intégré. Vous entrez votre destination dans l’application et vos pieds reçoivent ensuite les indications. Tout fonctionne grâce à un retour haptique dans votre voûte plantaire grâce à des vibrations. Le pied droit pour aller à droite et vice-versa. Si cela ne vous indique pas les obstacles sur la route, cela permet tout de même de simplifier grandement les déplacements.

Ces semelles représentent un véritable investissement puisqu’elles sont vendues à 160 €. Deux tailles différentes sont proposées mais elles peuvent aussi être taillées à vos besoin. La connexion à votre smartphone se fait en bluetooth 4.0 et les données sont paramétrables sur une application (compatible Android et iOS).

A lire aussi :

Pour tout savoir sur la santé connectée, découvrir les nouveaux objets connectés et les tendances innovantes, rendez-vous dans notre rubrique dédiée.