Accueil / Mobilité / Voiture connectée : sélection 2017 des 5 meilleurs accessoires connectés

Voiture connectée : sélection 2017 des 5 meilleurs accessoires connectés

Top accessoires voiture connectée

Dans le monde des objets connectés, de plus en plus de produits prennent place dans votre quotidien. Il n’est donc pas étonnant de voir que des appareils viennent également au sein de votre véhicule. Objetconnecte.net vous propose donc un top des accessoires à prendre pour avoir une voiture connectée dernier cri.

Pour avoir un véhicule à la pointe de la technologie, voici les accessoires indispensables dont il faut se munir en 2017. Boîtier Wi-Fi, boitier projecteur en RA, kit mains libres et boîtier diagnostic, voici les objets sélectionnés par notre rédaction.

Le Huawei CarFi, un routeur Wi-Fi nécessaire pour une voiture connectée

Les trajets sur la route des vacances peuvent paraître longs et l’accès au réseau n’est pas toujours garanti. Pour pallier à ce manque, il existe des routeurs Wi-Fi tels que le Huawei CarFi. Celui-ci se branche sur l’allume-cigare de votre voiture et utilise votre propre réseau 4G afin de le convertir en Wi-Fi. Ainsi, l’appareil est capable de contenir jusqu’à 10 appareils connectés de façon simultanée. Le routeur fait de votre véhicule une voiture connectée, soit via la fonction « plug-and-play », soit avec l’application  » Huawei Hilink  » disponible sur iOS et Android. Le produit dispose également d’un port USB 2.0 pouvant charger un smartphone. En terme de performances, le Wi-Fi dispose d’une vitesse de téléchargement atteignant 150 Mbps.

Il est possible de se procurer le Huawei CarFi pour la somme de 76 €.

Huawei CarFi routeur Wi-Fi voiture connectée

Le Parrot MINIKIT Neo 2, un kit mains libres Bluetooth pour téléphoner en toute quiétude

La législation ayant évolué, il est désormais impossible d’utiliser les oreillettes. Pour les particuliers ne disposant pas de voitures haut de gamme avec un kit mains libres Bluetooth, il existe une alternative : le Parrot MINIKIT Neo 2. Cet accessoire indispensable au bon fonctionnement d’une voiture connectée fonctionne grâce au Bluetooth de votre smartphone via une application compatible sur iOS et Android. Vous pouvez contrôler l’appareil au son de votre voix pour demander d’appeler un de vos contacts. Ce dernier peut fonctionner avec deux appareils en simultané et dispose d’une reconnaissance vocale. L’autonomie du Parrot MINIKIT Neo 2 est d’une douzaine d’heures, et vous pouvez même en faire une utilisation hors de la voiture grâce à l’application qui vous rappelle quand remettre de l’argent pour le parking payant.

Le prix du Parrot MINIKIT est de 69.90€.

Parrot Minikit Neo voiture connectée kit mains libres

Transformer l’écran d’une voiture connectée en tableau de bord

L’une des problématiques des créateurs de nouvelles technologies a été d’inventer des appareils sans que cela ne soit une distraction pour le conducteur. Pourtant la start-up Navdy connaît une croissance exponentielle depuis quelques années. Cette dernière a produit un petit boîtier à installer devant le pare-brise de la voiture qui retransmet sur celui-ci en réalité augmentée les informations du véhicule telles que la vitesse ou la navigation GPS. De plus, il est tout à fait possible pour la personne au volant de modifier les informations transmises par commande vocale. Via un smartphone utilisant les services iOS et Android, l’appareil fonctionne grâce à une connexion Bluetooth. Il dispose également d’un micro et d’une caméra infrarouge pour détecter les besoins du conducteur. Celui-ci permet également de lire les SMS, et d’afficher les appels que vous recevez.

Le prix du Navdy est de 499 euros.

Dispositif conduite connectée Navdy voiture connectée
Dispositif conduite connectée Navdy

Smartwheel, le volant connecté qui vous empêche d’utiliser votre smartphone au volant

Avec la panoplie d’objets connectés cités ci-dessus, la tentation pour le conducteur de consulter son smartphone est grande. De plus en plus d’accidents arrivent car les conducteur consultent leur téléphone. Présenté au CES 2016, le volant Smartwheel pallie à cette problématique. Grâce à une application du même nom, connectée en Bluetooth l’objet se présente sous la forme d’une housse à installer sur le volant qui détecte la présence des deux mains du conducteur durant la conduite. Sur cette housse, se trouve un voyant lumineux qui est de couleur verte lorsque le comportement du conducteur est estimé bon et vire au rouge quand celui-ci semble distrait. En parallèle, des sons sont émis du volant afin que le conducteur redirige son attention sur sa conduite. De plus, des données sont transmises sur le smartphone à l’issue de la conduite afin de peaufiner les détails de celle-ci. En bref, c’est l’appareil idéal pour les jeunes en apprentissage et les parents qui les suivent.

Le SMARTwheel coûte 200 euros et est disponible sur le site du constructeur.

Smartwheel innovation awards CES 2016 voiture connectée

XeeConnect le boîtier connecté pour la bonne santé de la voiture connectée

Afin d’être au courant de la bonne santé de votre voiture connectée, il faut nécessairement passer par le garage de la marque du véhicule et donc payer des frais supplémentaires. Si vous voulez une alternative sérieuse à cela, il existe le boîtier Xee. Cet appareil connecté vous permet d’avoir un résumé complet de la voiture en temps réel. Pour cela, il vous faut d’abord trouver une prise de diagnostic, rassurez-vous le site Xee vous guide si vous n’êtes pas féru de mécanique. Une fois calé dans la voiture, vous pourrez utiliser l’application sur votre smartphone qui est compatible pour les services iOS et Android. Grâce à cette dernière, vous aurez accès à des informations importantes relatives à la voiture : niveau de carburant, verrouillage, phares allumés ou non. L’autre fonction importante du boîtier Xee est le fait que l’on puisse géolocaliser son véhicule.

Pour se procurer le Xee, il vous faudra débourser 139€.

XeeConnect Boîtier assistant conduite connecté voiture connectée

L’avenir de la voiture connectée est pour bon nombre d’experts, le fait que celle-ci se conduise de façon autonome. Pour preuve, en 2014 le premier permis de conduire une voiture autonome a été délivré en Californie. Entre les modèles de Telsa, les Google Cars et désormais Apple, la voiture connectée autonome est désormais un objectif pour toutes les grandes firmes.