Accueil / Auto - Moto / Découvrez Sedric, le concept-car de Volkswagen

Découvrez Sedric, le concept-car de Volkswagen

volkswagen sedric

Le salon de Genève est l’occasion de découvrir des véhicules innovants, reflets de la volonté des marques de créer le transport du futur. Volkswagen ne fait pas exception à la règle et présente Sedric, un concept-car autonome. 

Sedric, sans volant ni pédales

Sedric, pour « Self Driving Car » (voiture autonome en anglais) est le nouveau bébé de Volkswagen. Un véhicule autonome qui attire beaucoup d’attention sur le salon de Genève. Une fois à l’intérieur, première surprise : pas de volant, ni de pédales !

“Sedric réalise toutes les fonctions de conduite de manière autonome. (Ce véhicule) est intelligent et extrêmement simple à faire fonctionner – pas besoin de volant, de pédales, ou de poste de commande” explique Matthias Müller, de Volkswagen

volkswagen sedric

Si cela peut surprendre, c’est que les véhicules autonomes actuellement testés comptent encore ces accessoires. Mais selon l’entreprise, ils disparaîtront d’ici 2024, quand les véhicules autonomes de niveau 5 seront devenu la norme. L’intérieur, épuré de ses éléments de conduite est donc très spacieux. Il ressemble presque à l’intérieur d’une limousine, avec des sièges en vis-à-vis. Pour s’occuper pendant le trajet, la marque pense contenus multimédias mais aussi grands écrans. Ceux-ci servent par ailleurs à suivre l’évolution du trajet. Il est possible de commander la voiture grâce à la voix ou grâce à une télécommande à bouton unique. Il sera aussi possible de converser avec le véhicule comme on peut le faire avec un assistant personnel. L’aspect autonome du véhicule est permis grâce à cinq Lidars, des caméras et de nombreux radars. Il utilise aussi la technologie d’aide à la conduite qui équiperont la future Audi A6, autre marque du groupe.

Un look définitivement surprenant

volkswagen sedric

Finalement ce qui surprend peut-être le plus avec ce nouveau concept-car, c’est son design. Alors que les constructeurs misent en général sur des lignes épurées et futuristes, ici on a l’impression d’être face à un gros bloc de métal. On se souvient encore de Yui, présentée au CES 2017 par Toyota. Ses lignes aérodynamiques criaient définitivement « futur ». Il s’agissait d’une voiture que l’on pouvait s’imaginer conduire dans 50 ans sans souci. En revanche, Sedric ressemble à une petite boîte, de laquelle on ne distingue pas vraiment l’avant de l’arrière. Le choix des couleurs, plutôt « classique » fait même penser au Minitel selon certains des nos collègues ! Toutefois, ce choix esthétique s’inscrit dans la lignée du véhicule présenté au CES 2016. La marque avait alors introduit BUDD-e, un prototype connecté et modernisé de son fameux combi.

Comme toujours, ce concept-car n’est pas destiné à arriver sur le marché un jour. Il s’agit plus d’une déclaration d’intention de Volkswagen. L’entreprise a d’ailleurs annoncé qu’elle allait continuer à investir des milliards d’euros dans le développement des technologies de conduite autonome et d’intelligence artificielle. Rendez-vous l’an prochain pour découvrir un autre concept-car donc !

A propos de Laurent David