Cinq objets connectés pour lutter contre l’apnée du sommeil

Cinq objets connectés pour lutter contre l’apnée du sommeil

L’apnée du sommeil est une maladie qui nous parle peu. Si personne n’est touchés dans notre entourage, difficile de voir réellement de quoi il s’agit. Pourtant, 700.000 personnes en France ont déjà été diagnostiquées et sont équipées du matériel nécessaire. Un chiffre amené à atteindre très vite le million selon les spécialistes alors que selon les statistiques au moins 2.5 millions devraient en être victimes dans notre pays. 

Alors pourquoi aussi peu de personnes sont-elles suivies médicalement ? Le principal problème est matériel. Le traitement est lourd et intrusif. La machine que la plupart utilisent, prend de l’espace, n’est pas très esthétique et rebute donc les patients. Pour certains, ce look « moche » est même une incitation à ne pas se soigner. Un véritable problème quand on parle d’une maladie qui provoque de la fatigue, des maux de tête, de l’irritabilité et peut avoir de graves complications. Comme dans beaucoup de secteurs de la santé, une partie de la solution pourrait venir des objets connectés. Plusieurs existent déjà sur le marché. On vous les présente. 

Sleepbox, le boîtier par Starck

sleepbox sefam apnée du sommeil

On vous en parlait il y a quelques jours. La Sefam s’est associée avec le designer Philippe Starck pour créer la Sleepbox. Son principal objectif est de lutter contre l’abandon de la thérapie. De trop nombreux patients arrêtent de soigner leur problème d’apnée du sommeil rebutés par l’aspect de la machine. Ils ont donc créé un petit boîtier d’une vingtaine de centimètres conçu pour se fondre dans la chambre à coucher. Si la présence du masque et du tuyau le reliant à la machine n’a pu être évitée, d’autres améliorations ont été apportées.

 La Sleepbox est dotée d’un système Wifi et Bluetooth, et reliée à deux applis – l’une destinée au patient, l’autre au médecin et au prestataire de santé à domicile – pour un suivi de la pathologie et de l’appareil », explique Pierrick Haan, président fondateur de la Sefam.

Philips Dream Family, lutter contre l’apnée du sommeil

Philips Dream Family apnée du sommeil

C’est le précurseur. Dès 2015, Philips a proposé une solution pour lutter contre l’apnée du sommeil. C’est un ensemble de trois produits qui travaillent en collaboration. Tout d’abord le masque Dreamwear conçu en collaboration avec des patients pour pouvoir oublier qu’on le porte. Le masque relié au dispositif de ventilation en pression positive continue permet de dormir dans à peu près n’importe quelle position.

Mais l’innovation de Philips ne s’arrête pas là. La DreamStation a des airs de vieux radio-réveil pour mieux s’intégrer dans votre chambre à coucher. Mais à l’intérieur, un petit concentré de technologies. Le programme EZ-Start envoie une pression légère en début de nuit pour favoriser l’endormissement et s’adapte à la suite de votre sommeil. Sur son écran, vous pouvez ajuster les paramètres selon vos besoins mais aussi suivre l’évolution de vos traitements en connaissant le nombre de « bonnes nuits effectuées. Enfin l’application Dreammapper, vous permet d’évoluer dans votre traitement grâce à des indications et tutoriels.

Holî, le capteur d’apnée du sommeil

Holî apnée du sommeil

L’entreprise Holî, spécialisée dans les accessoires pour mieux dormir est aussi présente sur le marché de l’apnée du sommeil avec « Sleep Master ». Il s’agit d’un capteur que l’on glisse entre le matelas et les draps. Il enregistre les données liées au sommeil de l’utilisateur et détecte en cas d’apnée du sommeil.

Toutefois, il s’agit davantage d’un système destiné à vous alerter. « Nous n’avons pas de validation médicale, nous nous contentons d’alerter l’utilisateur. Nous ne dressons pas de diagnostic, mais nous signalons qu’il y a un risque et qu’il serait préférable de consulter un médecin » souligne ainsi la startup.

Traqueur de sommeil de Withings

La start-up française Withings qui a rejoint l’an dernier le giron de Nokia propose aussi une solution intéressante avec son traqueur de sommeil « Aura ». Placé sous le matelas et connecté à une borne qui sert aussi de lampe et de réveil, il permet de vous aider à vous endormir grâce à un système d’ambiances. Il mesure les mouvements du corps de l’utilisateur, mais aussi son rythme cardiaque et sa respiration. Toutes les données sont transmises à l’application et celle-ci en les analysant est capable de savoir la qualité de votre sommeil mais aussi s’il est possible que vous souffriez d’apnée du sommeil.

 

Fitbit, la santé pour lutter contre l’apnée du sommeil

fitbit santé apnée du sommeil

Ici, le lien est un peu moins direct. Il ne s’agit pas directement du traitement mais d’agir sur la santé en général. Un bracelet connecté peut ainsi grâce à un enregistrement et une analyse du sommeil de son utilisateur faire un diagnostic précoce. Les ronflements et pauses respiratoires enregistrés peuvent indiquer d’éventuelles apnées du sommeil et donc vous inciter à aller voir un médecin.

Par ailleurs, pour vivre son apnée du sommeil de la meilleure façon possible, une bonne hygiène de vie est nécessaire. Les capteurs permettent donc de surveiller son activité physique, mesurer sa tension… Les bénéfices potentiels sont innombrables et apportent de vraies solutions pour mieux s’adapter à cette maladie chronique.

Si vous souhaitez plus d’informations ou seulement améliorer la qualité de votre sommeil, alors rendez-vous sur notre rubrique « sommeil connecté ». Vous y trouverez toutes les dernières actualités sur la manière d’améliorer votre sommeil grâce aux objets connectés.


Tags de l'article:
HoliPhilipsSleepboxstarck

Lire les articles précédents :
google home super bowl
Les assistants Google Home activés par une publicité du Super Bowl

C'est une situation qui peut surprendre mais qui est sans aucun doute amenée à se produire...

Fermer