Accueil / Les objets connectés pour animaux / [MWC 2017] Sigfox veut lutter contre le braconnage des rhinocéros

[MWC 2017] Sigfox veut lutter contre le braconnage des rhinocéros

rhinoceros sigfox

Il reste moins de 30.000 rhinocéros à travers le monde selon l’organisation « Save The Rhino ». Il y a 50 ans, il y en avait encore plus de 70.000. Autant dire que ces animaux sont en sérieux danger d’extinction. Le principal danger pour eux ? Le braconnage. C’est pour cette raison que la start-up française Sigfox a lancé une expérimentation permettant de les suivre à distance pour les protéger. 

rhinoceros sigfox

Un système de traçage pour rhinocéros

Depuis six mois, la Fondation Sigfox a lancé un projet destiné à suivre des rhinocéros dans le sud de l’Afrique.  Ce projet a été lancé en partenariat avec trois des plus grandes organisations internationales dédiées à la conservation de l’espèce : International Rhino Foundation (USA), Save the Rhino (UK), et Lowveld Rhino Trust (Afrique).

« La première phase de l’expérimentation, baptisée « Now Rhinos Speak », s’est déroulée de juillet 2016 à février 2017, dans une réserve naturelle du sud de l’Afrique, abritant 450 rhinocéros sauvages. Les opérations, menées conjointement par Sigfox Foundation et Lowveld Rhino Trust, ont tout d’abord consisté à déployer l’infrastructure du réseau Sigfox dans la réserve », explique la Fondation. Le système GPS est installé dans la corne des animaux et est capable de faire 3 relevés GPS par jour. Chaque capteur a une autonomie de 1 à 3 ans et coûte seulement 30 dollars.

 » En transmettant ne serait-ce que quelques positions GPS par jour, nous simplifions drastiquement le monitoring des animaux. Nous donnons ainsi une voix aux rhinocéros, tous les jours, où qu’ils soient. Mieux comprendre les espèces menacées et donc les protéger constitue un grand espoir « , souligne Marion Moreau, directrice de Sigfox Foundation.

Les objets connectés au service des animaux

Il existe déjà de nombreux accessoires connectés pour les animaux. Mais la plupart concernent des animaux de tous les jours : chiens et chats en tête. Plus récemment, c’est l’équitation qui a vu plusieurs projets apparaître. L’idée est plus de prendre soin d’eux et de faciliter nos relations avec eux. Ce n’est toutefois pas la première fois que les objets connectés viennent au secours des animaux en danger d’extinction.

rhinoceros sigfox

Dès 2015, des chercheurs du Minnesota ont lancé un projet connecté destiné à protéger les abeilles. Intitulé « Eltopia MiteNot », celui-ci consistait alors à s’attaquer à un prédateur. Grâce à un circuit imprimé destiné à être installé dans les ruches, il était alors possible de détecter le moment optimal entre la pondaison des femelles et la fécondation des mâles pour les protéger des mites.

Pour l’instant Sigfox s’occupe déjà de suivre entre 8 et 10 rhinocéros dans une réserve du sud de l’Afrique. A terme, l’objectif est de connecter tous ceux de la zone. Si l’initiative de l’entreprise est louable, elle lui permet aussi de mettre en avant sa solution de réseau cellulaire dédiée aux objets connectés. Une publicité importante alors que les opérateurs classiques tentent de prendre pied sur ce marché.

Via