Accueil / Loisir / Drones / Amazon Prime Air : une première livraison par drone réussie

Amazon Prime Air : une première livraison par drone réussie

amazon

Et si la livraison par drone devenait le standard dans le domaine du commerce en ligne, dans le futur ? En tout cas Amazon y croit et est en train de développer ce moyen de livraison alternatif. Le géant du e-commerce avait annoncé en début d’année investir massivement dans ce service, baptisé Amazon Prime Air. Le projet n’est pas nouveau, cela fait plusieurs années qu’Amazon y travaille. Une première livraison vient d’être effectuée avec succès en Grande-Bretagne.

Amazon veut imiter les pizzerias et livrer les produits commandés en 30 minutes maximum. La solution pour être livré aussi rapidement ? Le drone. Ces engins volants qui ont  le vent en poupe auprès du grand public intéressent beaucoup le monde du commerce pour en faire usage pour leurs livraisons. Les livraisons représentent en effet un coût important pour les entreprises de commerce en ligne. Le programme de livraison par drone d’Amazon, Amazon Prime Air, vient de faire un grand pas avec un premier client livré en Grande-Bretagne, dans la région de Cambridge.

amazon

Une livraison effectuée en 13 minutes par le drone d’Amazon Prime Air

Un paquet de pop-corn et un stick Fire TV, voilà les deux produits qui auront été livrés pour la première livraison commerciale par drone à M. Richard B. L’engin volant d’Amazon n’aura mis que 13 minutes pour honorer la commande, un temps record. Cette première livraison historique a eu lieu aux alentours de Cambridge en Grande-Bretagne la semaine dernière. C’est Jeff Bezos, le grand patron du groupe qui l’a annoncé lui-même sur son compte Twitter cette semaine.

amazon

Seuls deux clients participent aux premiers essais du service Prime Air d’Amazon. Cette première livraison s’est déroulée sans encombre, le drone se posant dans le jardin du client. Ce dernier ne se trouvait toutefois qu’à deux kilomètres de l’entrepôt depuis lequel l’engin s’est envolé. Ces tests vont bientôt s’étendre à une douzaine de clients, toujours dans la même zone, autour de l’entrepôt.

Récolter des données

Si Amazon a choisi d’effectuer ces premiers tests en Grande-Bretagne car les règles en matière de livraison par drone sont plus souples qu’aux Etats-Unis, les vols sont tout de même soumis à des restrictions. Ainsi le drone est seulement autorisé à voler de  jour, par temps clair et par vent faible. Les produits livrés ne devant pas dépasser 2,5 kilos. Ces premiers essais vont permettre à Amazon de récolter de nombreuses données afin de rendre son système plus sécurisé et plus fiable.

Amazon n’est cependant pas le seul à travailler à la mise au point de drones pour effectuer des livraisons. Alphabet, la maison mère de Google développe également ses propres engins.

Via