Accueil / Maison connectée / Jardin connecté / Un pot de fleur connecté, comment ça marche ?

Un pot de fleur connecté, comment ça marche ?

pot de fleur connecté

Vous n’avez pas la main verte ou vous n’avez pas envie de jardiner ? Vous voulez tout de même des plantes chez vous et que ce ne soit pas des bonsaïs ? Le pot de fleur connecté représente peut-être la meilleure solution pour vous. Alors que l’ensemble de la maison et de notre quotidien se remplit d’objets intelligents, pourquoi le jardinage ferait-il exception ? Mais quels sont les avantages d’un pot de fleur connecté ? Que permet-il ? Quelles sont les limites mais aussi les développements possibles ? On fait le point avec vous. 

pot de fleur connecté

Un pot de fleur connecté, c’est quoi ?

Vraiment ? Un pot de fleur connecté ? Pour certaines personnes qui adorent jardiner ou qui ont l’habitude de travailler la terre, le concept peut ressembler à une hérésie. Mais bien s’y prendre réclame du temps et même des compétences spécifiques selon le type de plante. Plusieurs entreprises l’ont bien compris et ont donc décidé de proposer des solutions.

Les modèles varient bien entendu. Il peut s’agir d’un simple accessoire à intégrer à votre jardinière classique. Mais, le pot de fleur connecté peut aussi être 100% innovant.

Plusieurs modèles sur le marché

Sur le marché du pot de fleur connecté, la concurrence n’est pas encore très forte. Toutefois, plusieurs modèles se distinguent.

Parrot Pot. Nous l’avons testé pour vous en octobre dernier. Doté d’un volume de terre de 2,4 litres, il compte aussi une réserve d’eau de 2,2 litres. Il peut y puiser automatiquement pour nourrir vos plantes. Il est équipé de quatre capteurs. Un qui mesure le taux d’humidité de la terre, un pour mesurer le taux d’engrais, un pour la température ambiante et un capteur de luminosité. Les données sont envoyées sur votre application Parrot Flower Power. C’est dans celle-ci que réside le principal intérêt du Parrot Pot. Elle peut s’adapter à plus de 8.000 plantes différentes et constitue une véritable encyclopédie du jardinage. Et si vous n’avez pas de smartphone, l’intelligence artificielle de ce pot de fleur connecté peut prendre le relais. Elle s’adapte en 24h à votre plante et lui concocte un programme parfaitement adapté.

Il vous faudra débourser 149 € pour l’acheter sur le site de Parrot. Il est disponible en 3 couleurs.

Planty. « Restez connectés avec la nature. » Ce pot de fleur connecté vous permet de surveiller vos plantes à distance grâce à votre téléphone. Il surveille le sol, la température, la lumière et les niveaux d’eau de vos plantes. Ces données sont ensuite communiquées sur l’application dédiée pour vous permettre d’agir en conséquence. Son principal avantage réside dans sa capacité d’apprentissage. Avec le temps, il apprend de votre maison et est donc capable de vous fournir des conseils plus personnalisés. A noter et c’est son défaut, qu’il fonctionne avec des piles.

Vous pouvez l’acheter à partir de 99 € directement sur le site de nthing.

Leo. C’est sans doute, la « Rolls » du pot de fleur connecté aujourd’hui. Ce pot d’une contenance de 5 litres est doté d’un arrosage automatique et d’un réservoir d’eau de 4 litres. De quoi lui donner une réserve utonome pendant 4 semaines en été et jusqu’à 8 semaines en hiver. Doté du même type de capteur que les concurrents, ce pot peut lui aussi vous envoyer des notifications si la plante a besoin de vous. Mais surtout, il utilise des petits capteurs solaires pour s’alimenter en énergie. Pas besoin de recharger sa batterie ou de changer les piles.

Comptez 99 € pour le pot de fleur connecté et 29 € supplémentaires si vous voulez lui donner de la hauteur. Vous pouvez l’acheter sur le site de Meg. Il est disponible dans quatre couleurs différentes.

Le cyborg végétal, la prochaine étape ?

Ga.ia. « Tout le monde n’a pas la main verte ». Tel est le slogan de Still Human pour promouvoir son projet de « cyborg végétal ». A l’heure du transhumanisme, l’entreprise est convaincue que l’on peut aussi augmenter les plantes et c’est là le cœur de son projet.

Ses capteurs mesurent la luminosité, la température, et le taux d’humidité de la terre. En fonction des besoins de la plante, le pot de fleur connecté pourra ensuite se déplacer grâce à ses roues. Plus besoin de bouger votre plante, elle pourra se déplacer toute seule ! Son  logiciel de pilotage autonome est capable d’éviter les obstacles à l’aide de capteurs à ultrasons et infra-rouges intégrés. Des Led permettent au robot d’interagir avec vous mais le projet est destiné à être globalement autonome. L’ensemble se recharge grâce à l’énergie solaire.

Après l’échec d’un financement sur Kickstarter, l’entreprise espère pouvoir sortir le produit au printemps 2017. Elle n’a toutefois pas encore communiqué sur les partenaires qui seront associés, ni sur les fonctions que comportera cette version finale.

pot de fleur connecté

Vous l’aurez compris, il y a des possibilités pour toutes vos envies et tous vos budgets ou presque. Si vous souhaitez aller au-delà de la simple plante et faire un véritable petit jardin à l’intérieur de votre maison ou de votre appartement, il existe aussi des solutions adaptées. Fresh Square vous offre ainsi la possibilité de produire votre propre nourriture de manière saine et responsable vis-à-vis de l’environnement. Le jardin connecté pourrait bien nous permettre de revenir à un mode de vie plus vert et plus sain. Tout dépend maintenant de ce que nous en ferons.

Suivez notre rubrique « jardin connecté » pour découvrir les dernières innovations !