Accueil / Loisir / Drones / Parrot révèle deux nouveaux modèles de drones : le Mambo et le Swing

Parrot révèle deux nouveaux modèles de drones : le Mambo et le Swing

nouveauté drone Parrot Mambo Swing

Le leader sur le marché des drones a révélé aujourd’hui ses deux derniers modèles, le Mambo et le Swing. Proposant des designs intéressants et des fonctionnalités nouvelles, que valent vraiment les derniers nés de chez Parrot ?

Le Parrot Mambo : des accessoires originaux

Le Parrot Mambo est un quadricoptère qui est équipé d’accessoires utilisables via l’application FreeFlight Mini ou la manette Parrot Flypad. Ces accessoires sont pour le moins surprenants : un petit canon qui peut tirer des billes à deux mètres de portée, et une pince mécanique permettant d’attrape des objets de 4kg ou moins.

Suivant Précédent
mambo_accessoires_canon_pince
mambo_dessus_parrot_drone
MAMBO_parrot_mini_drone
mambo_minidrone_parrot
Suivant Précédent

Ces gadgets sont intéressants, mais font beaucoup penser à l’Hydrofoil, le drone de la marque qui pouvait évoluer sur l’eau. C’est-à-dire l’ajout d’une fonctionnalité qui semble trahir un manque d’inspiration de la société. Parrot semble construire un modèle autour d’un accessoire qui aurait potentiellement pu être vendu séparément, sans avoir à acheter un drone supplémentaire.

En parlant de l’Hydrofoil, pas de nouveautés à son sujet. Il semble être un échec au vu de la stratégie de Parrot qui le revend à prix cassé sur Internet avec des réductions dépassant les -50%, et cela depuis des semaines.

minidrone_cut_out_system_parrot
La petite taille du Mambo nous fait nous questionner sur sa capacité à voler en extérieur
. Cela ne serait pas la première fois qu’un Parrot ne remplit pas sa mission : le Airborne Night était censé pouvoir voler la nuit, et nous avions vu que cela n’était pas du tout le cas lors de notre test à son sujet. Toujours est-il qu’il sera mis en vente en septembre pour le prix de 119€. À voir.

Voir le Test du Mambo

Le Parrot Swing : Un design surprenant

Le Swing, quant à lui, semble tout droit sorti de Star Wars. Avec son look en X, il peut aussi bien voler à la verticale grâce à ses hélices, qu’à l’horizontale grâce à ses ailes. En mode avion, il est censé pouvoir atteindre des pointes de vitesse à 30km/h.

double mode pilotage parrot swing

Pas de canon pour ce modèle-ci (bien que cet accessoire irait parfaitement avec son apparence), qui sera plutôt équipé d’une caméra lui permettant de prendre des photos qui seront directement enregistrées sur la carte mémoire d’1Go de l’appareil.

Ce modèle apparaît encore comme une prise de risque pour Parrot, mais nous le testerons dès que possible sur objetconnecte.net pour en avoir le cœur net. Il sera également mis en vente en septembre, pour un prix de 139€.

Suivant Précédent

mini drone swing parrot

parrot swing vue de face mini drone

parrot swing boite packaging

Suivant Précédent

Voir le Test du Swing

Grands absents de cette annonce, les drones jumpings, auxquels on s’était habitué après deux annonces en deux ans.
Conclusion : Parrot semble s’être redirigé vers sa spécialité, les drones volants.

A propos de Geoffrey