Accueil / CES / CES 2017 : Lenovo veut lancer un casque de réalité virtuelle à moins de 400 dollars

CES 2017 : Lenovo veut lancer un casque de réalité virtuelle à moins de 400 dollars

lenovo réalité virtuelle

La réalité virtuelle est l’un des grands chantiers de la high-tech. Le CES 2017 devrait être l’occasion de découvrir de nombreux produits. L’un des premiers à se lancer est le constructeur chinois Lenovo qui a profité du salon pour présenter son casque de réalité virtuelle. Si celui-ci en est encore au stade de prototype, ses caractéristiques techniques et son prix se révèlent très attrayants. 

lenovo réalité virtuelle ces 2017

Le casque de Lenovo encore au stade du prototype

Il n’a pas encore de nom. Ce n’est pour l’heure qu’un prototype qu’a présenté Lenovo lors du CES 2017. Mais ça ne l’empêche pas de nous faire rêver. Le casque du constructeur chinois annoncé à 400 dollars devrait se placer d’entrée  parmi les modèles qui compte sur le marché.

Selon sa fiche technique, il sera équipé de deux écrans OLED affichant chacun une résolution de 1440 x 1440 pixels. Une qualité supérieure donc aux modèles déjà présents sur le marché (HTC Vive, Oculus Rift, PSVR…). Son poids est aussi un argument de taille. 350 grammes contre 550 grammes pour le HTC Vive ou 450 grammes pour l’Oculus Rift. Pour beaucoup d’utilisateurs, le poids est un élément important. L’immersion est plus aisée quand on peut oublier la présence du casque. A la différence de la plupart des modèles, le maintien ne se fait pas au niveau du nez, mais du front et il semble plutôt facile à installer ou retirer.
Niveau design, il fait clairement penser au PSVR. Deux caméras sont situées à l’avant du casque, permettant à l’appareil de se situer dans une pièce sans qu’il  y ait besoin de capteurs comme le HTC Vive. Il est toutefois nécessaire de le connecter à un ordinateur par câble.

Il utilise la plateforme Windows Hologaphic

lenovo réalité virtuelle ces 2017

Le casque de Lenovo utilise la plateforme Windows Holographic, la plateforme de réalité virtuelle de Microsoft initialement réservée au casque Hololens. Depuis juin dernier, les constructeurs de hardware peuvent l’utiliser afin de proposer des produits plus accessibles financièrement que ceux qui sont déjà présents sur le marché. Lenovo est l’un des premiers constructeurs à proposer un prototype qui semble viable grâce à cette plateforme.

A voir si la marque ira jusqu’au bout de la logique de Windows Holographic. Le mot-clé de Microsoft avec la plateforme est l’interopérabilité. En clair, favoriser l’intégration d’éléments du monde réel dans l’univers virtuel. Pour l’heure, la marque reste discrète sur le casque et n’en fait pas mention dans sa communication. Le fait que le prototype n’est pas encore fonctionnel y est sans doute pour beaucoup.

Le site américain « The Verge » note par ailleurs que Lenovo ne développera pas d’accessoires liés au casque. Le constructeur chinois s’appuiera sur ceux de Microsoft ou certifiés Windows Holographic. Toutes les applications du Windows Store seront accessibles sur le casque et une partie des logiciels du Hololens seront adaptés.

A propos de Laurent David