Accueil / MULTIMEDIA / Hi/Fi - Son / L’enceinte A d’Akoustic Arts : des écouteurs sans écouteurs

L’enceinte A d’Akoustic Arts : des écouteurs sans écouteurs

Enceinte A Akoustic Arts deux modèles

La A n’est pas une enceinte comme les autres. En effet, elle propose un son directionnel. C’est-à-dire qu’elle diffuse le son dans un cône en face d’elle. Sortez du cône, et vous n’entendez presque plus rien. Comment cela fonctionne ? Comment cela peut être utilisé ? Quel type de son est proposé ? nous tâcherons de répondre à ces questions ici.

La A : une véritable bulle sonore

L’enceinte A d’Akoustic Arts a pas mal fait parler d’elle sur Internet ces derniers temps. Nous-même vous en avions parlé lors du CES l’année dernière. En effet, une enceinte qui pourrait diriger le son vers une direction bien précise a de quoi en intriguer plus d’un. Pouvoir écouter de la musique au bureau ou encore regarder un film dans le salon sans se couper de l’extérieur avec des écouteurs et sans gêner les autres personnes dans la pièce.

Enceinte A Akoustic Arts

L’enceinte fonctionne grâce à un tapis de 20 mini haut-parleurs, qui donnent également à l’enceinte son look particulier. Chaque haut-parleur envoie des sons assez aigus pour ne pas être perçus par l’oreille humaine, qui se propage de façon beaucoup plus droite que des sons plus graves. À l’intérieur du cône découpé par ces ultrasons, ces derniers interagissent entre eux afin de recréer un son audible.

Une expérience surprenante

Mais alors en action, est-ce que l’enceinte tient ses promesses ? En termes de son directionnel, en tout cas, le pari est largement remporté. Nous avions déjà pu faire l’expérience de la A lors de son dévoilement le 11 octobre. Déjà à cet événement, l’expérience était impressionnante. Ilan Kaddouch, le directeur général d’Akoustic Arts, avait démontré les capacités de son produit en visant tour à tour différents endroits de la pièce.

Enceinte A Akoustic Arts deux modèles unveil

Toutes les personnes présentes avaient pu entendre le son arriver puis disparaître selon les mouvements de l’enceinte. Après cette découverte surprenante, il était possible de se placer directement face à trois enceintes qui diffusaient des sons différents : musique, voix, ou sons d’ambiance. Et après avoir pu la tester dans notre rédaction, l’effet est toujours le même.

Enceinte A Akoustic Arts deux modèles conférence

Une fois passée la surprise du son directionnel, il s’agit d’analyser le son. Le produit étant encore en phase de développement, le son n’est pas optimal. Par ailleurs, la technologie qu’utilise l’enceinte pour créer son cône de son directionnel laisse peu de place aux basses. En effet, comme expliqué plus haut, le cône est créé par des sons à très haute fréquence, les basses sont donc centrées au milieu de l’enceinte, ce qui rend très difficile l’écoute de musique sur la A.

Enceinte A Akoustic Arts conférence

Quel marché pour la A ?

Mais ce n’est tout simplement pas son objectif. En effet, l’enceinte est avant tout destinée aux entreprises et pas aux particuliers. Imaginez : lors de la visite d’un musée, chaque œuvre pourrait avoir sa propre enceinte afin de raconter son histoire. Fini les visites de groupes équipés de casques obligés de suivre un parcours prédéfini, chacun pourrait allez là où bon lui semble comme lors d’une visite libre, tout en profitant des explications des visites guidées. Pour écouter une voix, des sons d’ambiance ou de la musique douce ou acoustique, l’enceinte est très efficace.

Enceinte A Akoustic Arts deux modèles

Musées, centres commerciaux, événementiel,  autant de milieux intéressés par cette enceinte. Cependant, Akoustic Arts ne compte pas se concentrer sur la vente d’enceintes, mais plutôt sur celle d’un équipement. Le son directionnel est une technologie encore très nouvelle, mais elle intéresse beaucoup : télévisions, smartphones, voitures … les marchés qui pourraient bénéficier de cette solution sont nombreux.

L’avenir d’Akoustic Arts

La A a donc un bel avenir devant elle. Après avoir clôturé une campagne de financement participatif à plus de 600% de l’objectif initial, elle a pu attirer de nombreux milieux différents qui pourraient bénéficier de sa technologie. La création d’une bulle sonore permet d’imaginer des solutions de son sans casque comme par exemple dans les avions ou les salons. Le but d’Akoustic Arts est aujourd’hui d’élargir la bande passante de son enceinte afin de rendre les basses plus présentes et de créer ainsi un son plus immersif afin de pouvoir écouter tous les types de musique.

Enceinte A Akoustic Arts gros plan