Ils veulent connecter un volcan à Internet !

Ils veulent connecter un volcan à Internet !

En 2016, il ne reste plus beaucoup d’endroits n’ayant pas accès au WiFi. Même le métro de New York dispose d’une connexion Internet. Mais certains sont prêts à aller toujours plus loin pour connecter toute la planète. General Electrics, une énorme entreprise d’énergie américaine, s’est lancé le défi fou de connecter un volcan à Internet.

Un hotspot WiFi dans un volcan

Le but n’est pas seulement de permettre aux touristes de poster plus facilement leurs photos de voyage sur les réseaux sociaux, mais de collecter des données afin de mieux prévoir les potentielles éruptions du volcan.

Vue de haut du volcan connecté

General Electrics s’est associé avec l’explorateur et réalisateur Sam Cossman et le gouvernement nicaraguayen pour installer 80 capteurs sans fil dans l’un des volcans actifs du pays. L’heureux élu, appelé Masaya, est situé juste à côté de la capitale Managua. On peut même voir un lac de lave dans son cratère, ce qui est extrêmement rare, contrairement à ce que les films et les dessins animés aimeraient nous faire croire.

Suivre le comportement du volcan en temps réel

Sam Cossman descendra de 365 mètres à l’intérieur du volcan afin de tester le WiFi. Il installera par la suite les capteurs, ce qui prendra entre deux et trois semaines. Ces derniers relèveront des informations en temps réel sur la température, la pression atmosphérique, la gravité et les gaz présents dans Masaya.

Vue éloignée du volcan connecté

Ces informations seront transmises par Internet sur une base de données, appartenant à General Electrics, appelée Predix. Ensuite, les volcanologues aussi bien que les habitants de Managua pourront avoir accès à ces données pour savoir comment se comporte le volcan. Il y aura même un site Internet compréhensif qui simplifiera les informations pour que tout le monde puisse comprendre de quoi il retourne.

Une première dans le monde

Afin d’accomplir sa tâche, Sam Cossman portera une tenue spéciale en aluminium capable de supporter une température de plus de 530°C, soit environ la chaleur du lac de lave en fusion se trouvant là.

Cratère du volcan connecté

Le principal challenge de cette opération est de rendre tous les équipements (aussi bien les capteurs que la connexion Internet) capables de fonctionner dans des conditions aussi extrêmes. Si cette prouesse est réalisée, il n’y aura plus aucune excuse pour ne pas capter le WiFi à la campagne !

Il s’agira du système d’alarme le plus efficace du monde et pourra peut-être servir de prototype pour implémenter ce genre de dispositif partout où les populations sont exposées au même type de danger.



Lire les articles précédents :
VylyV, un short connecté pour une meilleure érection
VylyV : un short connecté pour une meilleure érection !

Le short connecté VylyV permet aux utilisateurs de muscler leur plancher pelvien de façon ludique et...

Fermer