Accueil / Bébé - Puériculture / Connaissez-vous les chaussons connectés ?

Connaissez-vous les chaussons connectés ?

chaussons connectés

Certains accessoires nous accompagnent tout au long de la vie. Il peut s’agir d’un doudou avec lequel on a grandi et que l’on garde par affection ou encore la première photo de famille. D’autres, nous suivent mais se transforment comme les chaussons. Des modèles pour bébés  à ceux pour seniors en passant par les modèles dédiés à l’activité sportive. Découvrez désormais les chaussons connectés. 

Owlet, les chaussons connectés pour surveiller la santé de bébé

owlet chaussons connectés

Les chaussons connectés pour bébé Owlet (référence au nom anglais de la chouette, le symbole du produit) font partie de notre sélection pour les Mamans 2.0. Cet accessoire bébé qui peut rendre complètement gagas les membres de votre famille, pourrait bientôt sauver la vie de votre bébé. Ces chaussons intègrent en effet un capteur de rythme cardiaque et de taux d’oxygène. Grâce à une technologie utilisée dans les hôpitaux, Owlet peut calculer et traiter ces données en temps réel. Si les chiffres atteignent des niveaux alarmants, alors les parents sont immédiatement prévenus à travers l’application installée sur le smartphone. Aucune autre information n’est traitée, l’idée des chaussons connectés Owlet est vraiment d’aller à l’essentiel.

Trois tailles sont disponibles pour les enfants de 1 à 18 mois. Le prix actuel sur le site de l’entreprise est de 299 dollars en raison d’une réduction. Comptez 350 dollars en temps normal. Cela inclut aussi un abonnement d’un an d’accès à l’application.

Smart Pantoufles, pour que les seniors soient en sécurité

smart pantoufles chaussons connectés

On s’inquiète toujours pour les membres de sa famille quand ils atteignent un certain âge. La crainte d’une chute et qu’ils soient incapables de téléphoner ou de prévenir quelqu’un. Smart Pantoufles, une start-up créée par Romain Berrada , un étudiant de l’INSA Rennes et Franck Le Dortz, un designer , cherche donc à nous rassure. Ils ont lancé des semelles qui peuvent être intégrées dans les chaussons et les chaussures. « Nous voulions trouver un système qui n’est pas gênant pour le senior. Les bracelets ou colliers sont visibles, nos semelles se glissent dans les chaussons et ne se voit pas », explique Romain Berrada dans une interview à Ouest-France. En cas de chute, une liste de proches sélectionnés sont avertis par SMS.

Smart Pantoufles en est encore au stade du développement. Des écueils techniques restent à vaincre notamment éviter les fausses alertes. Si un senior tape dans un meuble ou s’allonge sur un canapé, les modèles équivalents pourraient alors se déclencher car il fonctionnent sur la verticalité. L’idée et donc de travailler sur la pression et l’orientation du pied. L’objectif est de pouvoir le commercialiser d’ici la fin de l’année, Deux prix seraient à l’étude : 200 € pour les semelles et 50 € d’abonnement annuel ou 20 € de location par mois.

E-traces, les chaussons de danse connectés

e-traces chaussons connectés

Des chaussons de danse connectés. L’idée peut paraître étrange. Elle est le fruit de la passion de Lesia Trubiat, une étudiante à l’École Supérieure de Design et ingénierie de Barcelone pour la danse. Elle a donc intégré des capteurs dans ces chaussons connectés. Des micro-contrôleurs enregistrent la pression du pied dans les différents mouvements. Les données recueillies sont ensuite envoyées à une application sur le smartphone. Le résultat est alors disponible sous la forme des sensations ressenties. Cela permet de répéter la chorégraphie en voyant les différences mais aussi de l’ajuster en fonction des ressentis. Découvrez un extrait ci-dessous.

Bien entendu, il ne s’agissait que d’un projet étudiant et on a du mal à imaginer les débouchés économiques potentiels. Mais d’un point de vue artistique, la performance est remarquable. Lesia Trubiat indiquait par ailleurs qu’il serait aisé d’imaginer son utilisation dans d’autres contextes comme le yoga par exemple.

Myolux, les chaussons connectés pour éviter la récidive d’entorses

chaussons connectés myolux

Chaque jour en France pas moins de 6 500 personnes souffrent d’une entorse. Le problème, c’est  l’après. Le risque de récidive est réel. On force trop vite, les ligaments n’ont pas encore fini de se soigner et c’est reparti pour la galère. Les chaussons connectés Myolux permettent de limiter les risques en aidant à la rééducation. « Quiconque a un jour une entorse a ensuite 50 % à 70 % de chances de rechute. C’est en partant de ce constat que j’ai voulu créer un outil de rééducation mais aussi de prévention » explique Pascal Toschi. Le chausson est connecté par bluetooth à une tablette tactile afin de pouvoir réaliser un suivi réel du traitement. Seuls 3% des utilisateurs souffrent ensuite d’une récidive.

L’objet est utilisé par des spécialistes de la santé, des clubs sportifs et des particuliers de façon indifférente. Le prix n’est pas indiqué sur le site, il vous faudra demander un bon de commande. Il est normalement remboursé par la Sécurité Sociale.

WakeSlippers, les chaussons connectés pour vous lever

Les chaussons connectés WakeSlippers sont un prototype présenté aux Parrot Awards 2016. Classés seconds, ils mélangeaient l’accessoire pour vos pieds et le réveil parfait pour ceux qui ont des difficultés à se lever le matin. Une problématique bien connue des étudiants de l’Institut supérieur d’électronique de Paris à l’origine du projet.

Leur concept est simple, les chaussons sont connectés à un réveil et celui-ci ne s’arrêtera que quand les chaussons détectent que vous avez fait plusieurs pas. Lancer les chaussons à l’autre bout de la chambre ne changera rien si vos pieds ne sont pas à l’intérieur !  Impossible donc de rater un rendez-vous ou un train. La solution parfaite pour vous forcer à vous lever le matin.