Accueil / CES / CES 2016 : quelles innovations pour la voiture connectée ?

CES 2016 : quelles innovations pour la voiture connectée ?

Les constructeurs automobiles se bousculent au pavillon du CES 2016 pour montrer les dernières innovations en matière de voiture connectée. Quelles sont les technologies les plus attendues ?

Si le CES est l’occasion de montrer les derniers objets connectés en date et de montrer les tendances de cette année et de l’année prochaine, les constructeurs automobiles n’ont pas oublié de montrer leur présence depuis quelques années. Il faut dire que la voiture reste un des moyens de locomotions favoris dans le monde.

Pour améliorer l’expérience de conduite, mais aussi le confort des passagers les objets connectés envahissent l’habitacle des véhicules. Deux conférences sur les huit prévues seront consacrées à ce sujet pendant le CES 2016.

CES 2016, la voiture électrique bardée de technologies

Ainsi les constructeurs misent sur un modèle de voiture connectée en particulier : le véhicule électrique. Avec les exigences des gouvernements et des consommateurs en termes de diminution de la pollution, les spécialistes de l’automobile se mettent à cette énergie possiblement renouvelable. Chevrolet, BMW, Audi mais aussi Volskwagen ont imaginé des voitures hybrides ou tout électriques. L’entreprise chinoise Faraday Future va par exemple injecter 1 milliard de dollars dans ce genre de concept car.

Les créateurs vont de plus en plus loin pour satisfaire les conducteurs. L’exemple le plus marquant reste celui du préparateur automobile Rinspeed, qui avec son concept car Etos, va présenter un BMW I8 hybride et autonome associé à un drone, pour surveiller le trafic.  Pour le passager, le deuxième écran de bord de 21 pouces diffuse des vidéos, pour passer le temps.

Si ce genre de bolide est destiné à une population aisée, le divertissement dans la voiture devient le credo de certaines entreprises. Nvidia, plus connu pour ses cartes graphiques dédiées aux jeux vidéo, veut conquérir ce marché. Elle s’était associée à Audi pour équiper un TT, notamment de Skype. La firme prévoit maintenant des technologies pour améliorer l’infotainement des systèmes embarqués. Les informations nécessaires à la conduite seraient ainsi transmises de manière ludique.

L’ère de la voiture connectée autonome

CES 2016 voiture connectée rinspeed etos
Le Rinspeed Etos, un concept car autonome assisté par un drone.

Mais Nvidia ne compte pas s’arrêter là. L’entreprise vise un autre secteur, la voiture connectée autonome. C’est le sujet présent dans toutes les bouches avant le CES 2016. Faraday Future vise en premier lieu ce marché. Il aura fort à faire avec le concurrent direct, Google.

D’après les dernières rumeurs, la firme de Mountain View s’associerait avec Ford pour mettre au point ses prochaines Google Cars. Ainsi, plus besoin de chauffeurs, tout du moins d’agir physiquement, pour se rendre à son lieu de travail, au supermarché et à son domicile.

Pour faciliter l’arrivée de ce genre de véhicule, les constructeurs doivent faire évoluer l’intelligence artificielle. Durant le salon de Las Vegas, Toyota a annoncé un investissement d’1 milliard de dollars sur cinq ans dans ce secteur. La société japonaise va sûrement faire des annonces à ce sujet.

Les constructeurs pensent également aux capteurs et aux caméras nécessaires à cette automatisation, afin d’éviter des accidents avec les autres usager de la route. Les voitures de demain posséderont des radars de recul, mais aussi des capteurs relevant des données sur le trafic, la qualité de la route, la pollution, etc.  Toutes ces informations seront utilisées par l’IA pour réagir au mieux dans n’importe quelle situation.

Connecter l’habitacle, une première étape

ces 2016 voiture connectée infotainement

Avant de voir la voiture autonome débarquée dans votre allée, il va falloir attendre quelques années. En revanche, les automobilistes ont accès à des voitures de plus en plus connectées à Internet. Les opérateurs télécoms américains comme Verizon et AT&AT seront présents sur le salon.

En France, Orange a commercialisé un hotspot WiFi qui se branche sur l’allume-cigare, en partenariat avec Huawei, un spécialiste du web et des smartphones. Le géant français est évidemment partenaire de la French Tech au CES 2016.

Le but, insérer la 4G dans la voiture afin de mettre en réseau les outils de bords (GPS, trafic en temps réel), mais aussi fournir au passager une connexion de bonne qualité. Nous verrons ce qui nous attend plus précisément pour les années qui viennent avec les présentations des constructeurs.

Source