Montre connectée : actualités, tests & comparatif

Qu’est-ce qu’une montre connectée ?

La montre connectée est une montre-bracelet informatisée dont donner l’heure et orner le poignet ne sont plus les principales fonctionnalités.
Si les premiers prototypes ne pouvaient effectuer que des tâches de base – à savoir les calculs, les traductions ou les jeux vidéo -, les montres connectées modernes sont devenues de réels ordinateurs portables.

Comment a débuté la grande aventure de la montre connectée ?

La première montre numérique a vu le jour en 1972, créée par la Hamilton Watch Company. Elle avait été baptisée « Pulsar ». Plus tard, en 1978, Seiko repris la marque et en 1982, mit en vente la « Pulsar Watch (NL C01) », sans doute la pionnière de toutes les montres au monde dotées d’une mémoire programmable par l’utilisateur ou « memorybank watch ».
Avec l’introduction des ordinateurs personnels dans les années 1980s, Seiko commença à développer des montres avec des capacités informatiques. La montre « Data 2000 » sortie en 1983 était assortie d’un clavier externe pour la saisie des données. Ces dernières étaient synchronisées à partir du clavier vers la montre par un couplage électromagnétique. Le « Data 2000 » tire son nom de sa capacité à stocker 2 000 caractères
Le « D409 » fut le premier modèle Seiko à être équipé d’un clavier miniature pour la saisie directe des données et comportait un affichage matriciel. Sa mémoire minuscule ne comportait que 12 chiffres. Commercialisé en 1984, orné de couleurs or, argent ou noir, ce modèle fût suivi par les nombreuses autres créations de Seiko durant la décennie, notamment la série des « RC ».
Casio s’est aussi démarquée durant les années 1980s avec sa gamme des « montres informatiques » et ses « montres calculatrices ». La plus remarquable était indubitablement la série des « Casio data bank ». L’entreprise a également produit des « montres de jeu », à l’instar des « Nelsonic ».
A cette époque-là, on ne parlait pas encore de montre connectée. On disait simplement de la montre qu’elle était intelligente.