Santé connectée : actus, définition et tests de produits


Qu’est-ce que la santé connectée ?

Par définition, la santé connectée ou e-santé est un ensemble de systèmes technologiques visant à préserver durablement la santé. À l’écoute du corps, le dispositif va enregistrer toutes ses activités afin d’en faire un compte-rendu détaillé sur le smartphone, la tablette ou l’ordinateur de son utilisateur.

L’apparition sur le marché des dispositifs de la santé connectée a provoqué une grande effervescence dans le monde médical. Qu’ils soient utilisés dans les établissements hospitaliers où à titre personnel à domicile, la numérisation de nos activités impacte profondément sur notre quotidien. Contrôler sa santé devient un geste banal et rassurant, car les données sont obtenues en temps réel et peuvent être transmises immédiatement au médecin.

Les nouvelles technologies séduisent. Preuve en est, François Hollande est venu à Saint-Sylvain d’Anjou inaugurer la Cité de l’objet connecté. En sus, le 10 juin 2015 s’est tenu au Fairmont Hotel à Monaco le premier salon de la santé connectée. Environ 200 médecins et professionnels de la santé ont répondu à l’appel afin d’étudier les bouleversements de la prise en charge numérique des patients. Par exemple, il est actuellement possible d’obtenir son génome et sa carte génétique en l’espace de quelques heures.


Les bienfaits de la santé connectée

La santé connectée est devenue la figure de proue du marché des objets connectés portables. Elle permet de mieux se situer par rapport à sa santé, de la surveiller et de l’améliorer.

Vous pouvez l’utiliser dans le cadre d’un traitement médical nécessitant un contrôle rigoureux ou tout simplement à titre consultatif en tant que coach, afin de recevoir des conseils personnalisés pour entretenir une bonne forme quotidienne. Si vous avez par exemple des projets d’amaigrissement, c’est l’outil rêvé pour vous encourager à perdre du poids

Votre style de vie est analysé et calculé sous forme de données de santé chiffrées et graphiques que vous pourrez consulter en temps réel. Ainsi, votre dispositif sera capable par exemple de mesurer votre tension ou compter le nombre de kilomètres  effectués depuis votre maison jusqu’à votre bureau.

Elle représente également un outil de dépistage important. Dès que les données sont au rouge à l’instar d’une hypertension artérielle ou d’un pouls trop rapide, elle va vous alerter, ce qui va vous permettre de contacter rapidement votre médecin en lui transmettant toutes les informations inquiétantes. Elles permettront, une fois en cabinet ou à l’hôpital, de conforter un diagnostic.

La santé connectée est souvent assimilée au « quantified self » – mesure de soi – ou bien-être connecté. Développée dans les années 1970, cette technologie vise à utiliser des moyens électroniques afin d’obtenir des renseignements précis sur le mode de vie d’une personne tels la qualité du sommeil, la distance parcourue durant un jogging ou le nombre de calories pendant un repas. Même si leur utilisation n’a principalement que des buts ludiques et sportifs, ces dispositifs sont parfois utilisés à des fins curatives, sans toutefois être « réellement » considérés comme des instruments médicaux.


Les dispositifs de la santé connectée

La santé connectée est le journal de bord personnalisé de votre santé. Des dispositifs connectés sont à l’écoute de vos objectifs, de vos progrès et de vos signes vitaux, que vous pourrez suivre et partager en temps réel grâce à une application sur votre smartphone ou votre tablette, transmis via le Wi-fi ou le Bluetooth.

La balance connectée

La balance connectée permet de mesurer le poids et l’ICM. Elle peut également être utilisée comme une unité de mesure de la masse grasse, la masse maigre, la masse musculaire, la masse osseuse, la masse hydrique, la graisse viscérale et être une bonne indicatrice de la température ambiante et du pourcentage d’humidité.

La balance connectée est idéale pour surveiller son poids afin de prévenir des effets dévastateurs de l’obésité, contrôler les résultats d’un régime amaigrissant ou de l’activité physique.

Elle se connecte via le Wi-fi à une application gratuite où l’on pourra consulter l’évolution de ses performances par le biais de graphiques. Intelligente, elle est capable de reconnaître jusqu’à dix utilisateurs qui pourront chacun se créer un profil contenant leurs données individuelles.

La fourchette intelligente minceur

La fourchette minceur est une arme contre l’obésité. Réglée sur une bouchée toutes les dix secondes, elle permet de diminuer la vitesse à laquelle on mange afin de donner rapidement à l’organisme un sentiment de satiété, limitant ainsi l’absorption superflue de calories.

Le tensiomètre connecté

Grâce au tensiomètre connecté, vous pourrez suivre en temps réel sur votre Smartphone ou votre tablette les données liées à votre tension artérielle et votre fréquence cardiaque. Il permet de partager des informations décisives sur votre santé à votre médecin et de vous situer par rapport aux recommandations de l’Organisation mondiale de la Santé.

Les cas d’hypertension pourront donc être traités rapidement et les risques cardiovasculaires précocement écartés. Le tensiomètre connecté est un dispositif qui pourra sauver bien des vies. En plus, il est facile à utiliser. Les plus réputés sur le marché sont le tensiomètre de bras Bewell, le tensiomètre de poignet BP7 iHealth, le tensiomètre sans fil Withings et le tensiomètre Tensio de Terraillon.

La montre connectée

Best-seller des objets connectés avec le bracelet intelligent, elle est principalement destinée aux sportifs. Elle intègre généralement un cardiofréquencemètre, un accéléromètre, un capteur d’activité et une fonction de suivi du sommeil.

La bague connectée

Pesant environ 15 grammes, la bague connectée permet de mesurer la fréquence cardiaque en intégrant un électrocardiogramme. Elle est une alternative plus pratique à la ceinture thoracique.

Le glucomètre connecté

Le glucomètre connecté permet aux personnes diabétiques de surveiller leur taux de glycémie et de partager les données collectées avec leur médecin-traitant. Le plus connu est le BG5 constitué d’un lecteur de glycémie, d’un stylo auto-piqueur et de bandelettes en papier pour recueillir le sang. Un autre moyen d’analyser le taux de glucose est de prélever des échantillons de larmes.

La brosse à dents connectée

La brosse à dents connectée dispose de capteurs qui permettent d’analyser la façon dont vous vous brossez les dents. Ils permettent de mesurer la durée de chaque brossage et d’indiquer les zones nécessitant un nettoyage plus suivi. La brosse à dents connectée vous prodiguera divers conseils personnalisés, comme les bons mouvements à effectuer pour garder une excellente hygiène dentaire ainsi que les modes de prévention contre les caries.

Le pilulier intelligent

On oublie tous à un moment où à un autre de prendre nos médicaments. Il est en effet difficile de réguler leurs prises à des heures fixes, sauf si l’on dispose d’un dispositif qui fera office d’aide-mémoire, comme le pilulier intelligent. À l’exemple de Pill’Up, c’est un badge connecté à une boîte de médicament qui va vous envoyer une alerte sonore ou par SMS pour vous rappeler de prendre vos médicaments.

Pour les malvoyants, Medissimo a développé » imedicup », un pilulier équipé d’un dispositif de reconnaissance optique indiquant par une vibration la bonne case où prendre le médicament.

Le bracelet connecté

Le bracelet connecté est sans doute le dispositif de santé le plus tendance. Polyvalent, il va vous coacher lors de vos exercices physiques et faire une mise au point de votre niveau. Il est aussi capable de vous prévenir des risques de coup de soleil en cas d’exposition dangereuse ou encore d’enregistrer vos battements cardiaques ainsi que les différentes phases de votre sommeil.

Les vêtements connectés

Les vêtements connectés sont une invention originale pour bébé et ses parents. Des capteurs sont incorporés dans des habits pour nouveau-nés afin de surveiller leur température, leur respiration, les battements de leur cour, leurs mouvements dans leur lit ou leurs pleurs. Toutes ces données sont transmises en temps réel aux Smartphones ou aux tablettes de leurs parents. Les vêtements connectés peuvent être nettoyés à la machine à laver, car ses capteurs sont résistants à l’eau.

Dans un registre plus estival, les amatrices de baignades et de bronzage vont pouvoir profiter d’un bikini connecté. Équipé d’un petit capteur noir étanche, il mesure les rayons ultra-violets et déclenchera une alerte en cas de risque de coups de soleil pour appliquer rapidement de la crème solaire.

Le patch connecté pour les personnes dépendantes

Le patch connecté est composé de capteurs permettant de géolocaliser les personnes atteintes de dépendance, qu’il s’agisse de la sénilité, la maladie d’Alzheimer ou encore des troubles psychiatriques. Il émet un signal d’alerte aux proches des patients en cas de fugue, désorientation et chute accidentelle afin qu’elles puissent être secourues en urgence.  

Le mesureur d’haleine

Il n’y a rien de plus désagréable qu’une mauvaise haleine, car elle est une source de gêne permanente au quotidien. Elle est principalement due à une mauvaise hygiène bucco-dentaire, laissant le champ libre aux nombreuses bactéries qui envahissent la bouche. La mauvaise haleine ou halitose est donc le signe d’une carie, d’une maladie des gencives  ou d’un manque d’hydratation de la bouche. Le dispositif va capter l’odeur et le niveau d’humidité de la bouche afin d’informer l’utilisateur des  résultats sous forme de scores qui lui permettront de prendre les mesures adéquates pour améliorer son hygiène bucco-dentaire.

L’oxymètre de pouls

L’oxymètre de pouls est un dispositif permettant d’évaluer vos signes vitaux comme le pouls et le taux d’oxygène (SpO2) dans le sang. La mesure de la SpO2 est notamment vitale, car elle permet de prévenir des maladies graves comme l’asthme ou la Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive.


Quelles sont les limites de la santé connectée ?

Bien que la santé connectée soit considérée comme révolutionnaire, elle suscite encore de la méfiance quant à l’exactitude de ses données. A contrario, trop s’y fier pourrait entraîner au fur et à mesure la mise à l’écart du médecin par l’automédication en cas de maladie bénigne et peut-être, pour certains analystes, à une déshumanisation de la médecine. Il existe aussi une peur évidente de dépendre entièrement de ses dispositifs, comme si les consulter à chaque instant pouvait être assimilé à de l’hypocondrie.

Il existe également des contraintes liées à l’évolution permanente de la technologie. Un dispositif de la santé connectée doit sans cesse se renouveler, car tout son intérêt réside dans sa parfaite connexion avec le smartphone ou la tablette auquel il est relié et qui va afficher ses résultats. L’exemple du glucomètre iBGstar de Sanofi Aventis est flagrant. Il ne s’emploie qu’avec le connecteur 30 broches d’un iPhone, or, les modèles suivants tels les iPhone 5 et 5S ne disposent pas de ce connecteur et ne sont donc pas compatible avec le glucomètre.

La confidentialité de la masse d’informations engrangées par les dispositifs reste aussi contradictoire selon l’utilisateur. Le patient peut, selon son bon vouloir, mettre en ligne sur un blog, un réseau social ou dans un forum les données relatives à sa santé pour vanter les résultats d’une cure d’amaigrissement, sa résistance à une activité sportive ou dans le pire des cas annoncer une maladie. Les hôpitaux par contre ne peuvent être autorisés à publier de tels renseignements sous peine de violer le sacro-saint secret médical.

Une autre question très importante est la cybersécurité. Les objets connectés doivent être à l’abri des piratages informatiques et des actes malveillants comme l’espionnage ou même, le dérèglement à distance d’un dispositif vital relié à Internet tel un pacemaker.

La Cnil (Commission Nationale Informatique et Liberté) préconise toutefois aux utilisateurs de rester anonyme en partageant leurs données ou à défaut de ne les communiquer qu’à des personnes de confiance. Il faut à tout prix les supprimer dès qu’elles ne sont plus nécessaires.


La règlementation de la santé connectée

Le domaine de la santé est un marché strictement règlementé, même s’il est fréquent de faire l’amalgame entre e-santé et e-commerce, quantified-self et santé connectée.

Pour qu’un dispositif connecté puisse se prévaloir d’être un instrument médical, il faut qu’il puisse répondre à certains critères définis par la loi. Les tensiomètres, les glucomètres et l’électrocardiogramme sont des outils considérés de tout temps comme inséparables à la médecine. Par contre, les podomètres ainsi que les oxymètres de pouls ne sont pas concernés par la règlementation et sont ainsi en vente libre dans les magasins de sport. Il existe donc un vide juridique qui pourrait engendrer des interprétations erronées quant aux litiges liés à leur utilisation.

À l’achat d’un objet connecté, veillez toujours à vérifier si le dispositif dispose du marquage CE qui certifie sa conformité avec les normes communautaires de l’Union Européenne.


La santé connectée pour tous

Trackers d’activité, omniprésence des mesures biométriques, applications mobiles à vocation de prévention des risques… La santé est l’un des domaines qui est le plus prisés dans le secteur des objets connectés, son évolution est en constante augmentation au même titre que la domotique et le sport qui font un carton dans le secteur des objets connectés.


Les smartphones essentiels pour votre santé

Les smartphones sont l’évolution même de la société actuelle dans laquelle nous vivons. Désormais vous pouvez suivre en direct toutes les informations concernant l’évolution de votre santé. Aujourd’hui, vos données sont même directement reliées à votre médecin qui peut suivre instantanément l’évolution de votre organisme. Les applications mobiles de quantified self s’affirment comme l’un des axes de la santé du futur.


La santé connectée, une opportunité pour améliorer la prévention

D’après une étude réalisée par Odoxa pour Orange et la mutuelle MNH et publiée lundi 19 janvier 2015, 81% des médecins estiment que « la santé connectée est une opportunité pour la qualité de soins » et 91% jugent qu’elle est « une opportunité pour améliorer la prévention » des maladies chez les patients.

[TEST] iHealth Oxymètre PO3 : Pour suivre votre pouls où que vous soyez
3.8 out of 5
Rating: 3.8

Dans de nombreuses circonstances, il est important de pouvoir connaître son…

En savoir plus
[TEST] Beddit Sleep Tracker : Ne laissez plus votre sommeil au hasard
3.9 out of 5
Rating: 3.9

La vie moderne nous soumet à de très nombreuses sollicitations, et…

En savoir plus
Cinq objets connectés pour analyser votre sommeil

Bien dormir est essentiel pour avoir une vie équilibrée et être…

En savoir plus
[TEST] Kiwip Watch : la montre connectée téléphone pour des parents rassurés
2.5 out of 5
Rating: 2.5

En tant que parents vous voudriez contacter votre enfant, mais vous…

En savoir plus
Cinq objets connectés pour lutter contre l’apnée du sommeil

L’apnée du sommeil est une maladie qui nous parle peu. Si…

En savoir plus
Une sleepbox pour lutter contre l’apnée du sommeil

Bien dormir. C’est une nécessité de la vie quotidienne. Si on…

En savoir plus
Détecter une maladie grâce aux objets connectés

Et si votre bracelet connecté ou votre montre intelligente vous sauvait…

En savoir plus
Rubix Pod surveille les nuisances sonores au travail

Le brouhaha des conversations dans un open-space. Le bruit des marteaux-piqueurs sur un…

En savoir plus
[TEST] Fii Smart Thermometer : le thermomètre connecté prend la température de votre nouveau-né
2.5 out of 5
Rating: 2.5

Depuis l’arrivée des objets connectés sur le marché, de nombreux secteurs…

En savoir plus
Les objets connectés bientôt remboursés par l’Assurance Maladie ?

Et si votre montre connectée, votre bracelet fitness ou vos vêtements…

En savoir plus
Reliefband Neurowave, le bracelet anti-nausées

Avec l’amélioration des transports, nous voyageons de plus en plus. Moins…

En savoir plus
CES 2017 : Dosime, votre assurance pour accident nucléaire

La fin du monde arrivera bien un jour. Comme les accidents…

En savoir plus
CES 2017 : REMI le compagnon qui aide les enfants à s’endormir la nuit

Présenté au CES 2017 de Las Vegas et récompensé d’un Innovation…

En savoir plus
CES 2017 : L’Oréal et Withings de mèche pour lancer le Hair Coach Powered

L’entreprise L’Oréal a lancé en partenariat avec Withings le Kérastase Hair…

En savoir plus
CES 2017 : Pkvitality présente ses trackers-docteurs K’track

En ce début de CES, la firme française Pkvitality nous dévoile…

En savoir plus
Linkoo Seniors : la montre connectée qui prend soin des personnes âgées

Les objets connectés s’adressent à tous les types de populations, ils…

En savoir plus
Comment choisir un pédomètre et quel modèle est adapté ?

Qu’est ce qu’un pédomètre, quels sont les formats de pédomètres, comment…

En savoir plus
Le sang artificiel représente-t-il une alternative viable ?

En cas d’urgence, les pénuries de sang sont un problème récurrent….

En savoir plus
Un foulard connecté pour s’affranchir de la pollution des villes

La start-up française Wair a développé un foulard connecté qui protège…

En savoir plus
Passer de bonnes nuits et analyser son sommeil avec Sleep Dot

Le sommeil est tout aussi important pour la santé que l’activité…

En savoir plus
2breathe, la ceinture connectée qui va vous faire oublier l’insomnie

S’il est important de faire de l’exercice régulièrement pour rester en…

En savoir plus
Les compteurs Linky ne présentent pas de danger pour la santé selon l’Anses

De plus en plus nous sommes entourés d’objets connectés. Dotés de…

En savoir plus
Ne laissez pas le stress s’installer grâce au patch connecté Lief

Le stress est le mal du siècle. Il fait malheureusement partie…

En savoir plus
SugarBEAT : le patch qui va révolutionner la mesure du glucose

Les millions de diabétiques dans le monde savent bien qu’il est…

En savoir plus