Accueil / Loisir / Baudelaire bientôt détrôné par l’intelligence artificielle ?

Baudelaire bientôt détrôné par l’intelligence artificielle ?

Un concours lancé par l’institut des sciences numériques de Neukom vient de lancer un concours d’intelligence artificielle. L’épreuve vise à évaluer les capacités de ses I.A a rédiger un poème, un roman ou un morceau de dance.

Baudelaire, Hugo, Zola, Camus, Balzac ou encore Maupassant ont du souci à se faire. S’ils ont tous le point commun d’avoir mangé les pissenlits par la racine, ils sont aussi tous menacés par l’intelligence artificielle ou du moins, leurs oeuvres. Un concours organisé par « The Institute for Computational Science,  l’institut des sciences numériques de Neukom vise à évaluer la capacité d’intelligences artificielles à créer des poèmes, des romans et même des morceaux musique.

Il s’agit en réalité d’une variante du test de Turing visant à déterminer la faculté d’une I.A à imiter la conversation humaine. L’idée est venue lorsque le directeur de l’institut, Dan Rockmore, a rencontré une personne ayant déclaré avoir choisi des morceaux de musique de spinning (une sorte de vélo d’appartement) sans l’aide de logiciel. Il s’est ensuite demandé s’il était possible de programmer un logiciel capable de faire exactement la même chose. Ce qu’il faut retenir, c’est avant tout que l’intelligence artificielle peut, dans une certaine mesure, créer des choses. Une fonctionnalité qui ne devrait pas trop plaire à Elon Musk, très frileux sur la question des I.A.

Le concours de musique se passera de la manière suivante : une playlist passera sans que l’on sache si elle a été créée par un humain ou une I.A. Les morceaux seront nommés à l’aveugle. On a hâte de savoir les résultats et on ne manquera pas de vous les communiquer.

Source